The Peloponnese is one of Greece’s most geographically diverse and historically rich destinations. It’s also somewhere you’ll eat like a god
COVER STORY

Un guide gastronomique du Péloponnèse

Sponsored by Coca-Cola
The local dishes of Laconia in Limeni, Mani
READING TIME
Tout le temps nécessaire pour savourer une salade grecque
Sponsored by Coca-Cola
Le Péloponnèse est l’une des destinations grecques les plus diversifiées géographiquement et les plus riches historiquement, regorgeant de sites historiques et de mythes herculéens.

C’est aussi un endroit où vous mangerez comme un dieu – surtout si vous aimez l’huile d’olive extra-vierge et les produits de saison (agrumes, tomates, aubergines, artichauts, pastèques, fraises…). Chèvres et moutons paissent sur les collines, inspirant ... des plats de viande qui vous mettront l’eau à la bouche et des produits laitiers. Les habitants ont des façons ingénieuses de préserver leur art de vivre, avec des confitures, fruits confits au sirop servis à la cuillère et des charcuteries.

En commençant par la Messénie et la Laconie (qui se partagent la péninsule du Magne) au sud, vous continuerez vers le nord jusqu'au pays des raisins Corinthe et de la vallée viticole de Néméa (chaque région a ses vignobles), avant de découvrir les régions de l'Argolide, de l'Arcadie et de l'Achaïe et de terminer par l'Elide au nord-ouest. 

Chaque région possède ses destinations incontournables - Kalamata, Monemvasia, Corinthe, Nauplie, l'ancienne Épidaure, Mycènes, l'Arcadie montagneuse, Patras, Olympie – et vous trouverez des plats traditionnels de choix, des produits locaux du Péloponnèse que vous apprécierez lors de vos visites:

  • Le gourounopoula (cochon de lait grillé)
  • Le pasto / synglino (porc fumé avec des aromates et fumé avec du bois d'olivier)
  • Les pâtes faites à la main (p.e. : les hylopites)
  • Le kagianas (œufs brouillés à la tomate et à la saucisse)
  • Les diplès (torsades de pâte frites, arrosées de miel)
  • Le miel et les aromates de montagne

Nous vous présentons toutes ces spécialités et vous révélons les produits et plats locaux typiques de chaque région. Ainsi, quels que soient vos goûts et vos projets de vacances, bienvenue dans le guide gastronomique du Péloponnèse.

La Messénie

Kalamata, Mani (Kardamyli), Koroni, Methoni, Ancient Messene, Gialova & Voidokilia, Pylos

Que manger en Messénie: Les produits locaux

Vous devinez le produit le plus célèbre de Messénie issu des hectares d’oliveraies qui vous accueillent avec leurs feuilles vert argenté. En visitant un pressoir à olives, vous apprendrez que 95 % de l’huile d’olive AOP de Messénie est extra-vierge et, plus important encore, a un goût délicieux. Sur les contreforts du mont Taygète, vous verrez aussi paître les animaux dont le lait permet la fabrication de fromages comme la féta, la Sféla AOP (plus épicée et salée que la féta) et la myzithra crémeuse. Les produits locaux à base de viande comprennent le pasto (ou le synglino) – du porc salé et fumé au bois d'olivier et des saucisses parfumées à l'orange, originaires de Laconie. 

Selon la saison, et toute l'année, les marchés et les magasins vendront des aubergines, des figues, des figues de Barbarie, des artichauts et des châtaignes, ainsi que des fruits confits au sirop, du miel de sapin et des herbes aromatiques du mont Taygète.  

La capitale régionale de Messénie, Kalamata, possède un aéroport international. Sa scène gastronomique est légendaire en Grèce, associant le meilleur de la montagne et de la mer, avec ses marchés et ses épiceries fines emplis de produits comme le pasteli (barres de sésame), du vinaigre balsamique, de la moutarde, du pétimezi (mélasse de raisin) et énormément d'olives de Kalamata (variété Kalamon) - toutes d'origine locale. Comme partout dans le Péloponnèse, si vous êtes un vrai gourmet, pensez à suivre un cours de cuisine pour profiter de tous les conseils locaux.  

Que manger en Messénie: Les spécialités locales

Le gourounopoula (cochon de lait grillé) figure en tête de la liste des plats de viande, suivi de plats tels que le porc au céleri, l'agneau riganato (à l'origan) et le coquelet aux hylopites (petites pâtes typiques coupées en carré toujours présentes dans le Péloponnèse). Les plats classiques de légumes comprennent des fleurs de courgette frites avec des tomates fraîches, des haricots cornille aux épinards et des légumes verts, et des trachanas (frumenty) à la tomates. 

Parmi les autres spécialités figurent le tsouchti (spaghetti épais poêlés avec du fromage myzithra et un œuf), les kagianas (œufs brouillés avec tomate et saucisse) et les tsiladia à la morue (morue en sauce rouge avec oignons et raisins de Corinthe), les lalangia (anneaux torsadés de pâte frite, traditionnellement servis pendant les fêtes). Les diplès (spirales enroulées de pâte fine, frites et arrosées de miel et parsemées de noix concassées) sont aussi des friandises de fêtes (vous en trouverez dans les boulangeries et les pâtisseries). Et en dessert ou pour une petite gourmandise à la la mi-journée, une galatopita ou un galaktoboureko (chaussons à base de lait) feront très bien votre affaire. 

Les boissons en Messénie: Les vins et spiritueux locaux

La production de vin en Messénie a commencé il y a 3000 ans (Homère mentionne déjà les vins de Pylia) et la tradition s'est prolongée dans les vignobles avec des cépages locaux comme le Roditis, le Fileri, le Mandilaria, le Malagouzia et l’Agiorgitiko (et des classiques européens comme le Chardonnay, le Merlot et le Tempranillo). Vous profiterez d'une visite des vignobles et d’une dégustation de vins aux alentours de Pylos et de Trifylia. Vous visiterez des distilleries produisant de l'ouzo, du raki, des liqueurs et un cognac local.

La Laconie

Sparte, le Magne (Aréopoli, Itylo, Liméni), Monemvasia

Que manger en Laconie: Les produits locaux

Le printemps et l'automne sont particulièrement agréables dans les vallées fertiles de Laconie, avec ses oliviers en fleurs et ses pressoirs produisant de l'huile d'olive extra-vierge (Sparte possède un musée de l'Olive). Les arbres fruitiers produisent ici la plupart des agrumes de la Grèce (des mandarines, des citrons, des pamplemousses et, surtout, des oranges) et la production considérable de tomates permet la transformation d'une importante quantité en passata. Le sel gemme produit localement est également très recherché, tout comme le pasto (synglino) et les saucisses locales aromatisées à l'orange. Par ailleurs, les collines autour du mont Taygète offrent leurs nombreux aromates (sauge, origan, thym etc ...), du thé de montagne, des châtaignes, des noix et leurs sapins sur lesquels les abeilles peuvent butiner, exactement comme en Messénie. Les loupina (légumes secs de couleur jaunes, semblables à des fèves fava) sont mangés en salade ou conservés dans la saumure. Enfin, vous devez goûter aux pâtes d'amande (amygdalota) de Monemvasia, célèbres depuis plus de deux siècles.        

Que manger en Laconie: Les spécialités locales  

Le patrimoine de la Laconie comporte de nombreux points communs avec celui de la Messénie (plats et produits locaux). Ainsi, les plats représentant le plus la Laconie sont les paspalas (sorte de confit de porc) et le kouzouni (un plat de mariage du Magne, fait de filo maison et d'une farce à base de caille, d'oignon, de tomate, d'herbes et d'épices). Les tsaïtia sont des tourtes frites irrésistibles, avec des herbes et du fromage local. D'autres tourtes connues, sont les traviktès (étirées). Et le synglino peut aussi accompagner les gigantes (haricots géants), cuits au four à la sauce tomate. Heureusement, pas besoin d'assister à un mariage pour apprécier les diplès "dégoulinantes" de miel, les galopita ou la galatopita au lait. 

Les boissons en Laconie: Les vins de la région

En plus de produire du vin dans l'antiquité, la Laconie a été l'une des régions viticoles les plus importantes de la Grèce du Moyen-âge. Les vins les plus célèbres venaient de Monemvasia, qui a bénéficié de siècles d’exportation du Malvasia, un vin blanc doux, qui a été renouvelé et a obtenu un statut d’AOP. On trouve d’autres variétés comme le Mandilaria, le Roditis, l’Agiorgitiko, le Kydonitsa, le Mavroudi et le Malagouzia. Près de Monemvasia, vous pourrez visiter des établissements de vinification installés sur les contreforts du mont Taygète.

La Corinthie 

L’ ancienne Corinthe, Néméa, les villages de la Corinthie montagneuse, le lac de la Doxa, le lac de Stymfalia

Que manger en Corinthie: Les produits locaux

En allant vers le nord, notre guide gastronomique du Péloponnèse explore la région de la Corinthie (ou Corinthia), juste après le canal séparant le Péloponnèse du reste du continent. Deux produits dominent : les vins de la vallée de Néméa et les raisins de Corinthe – l’or noir de la Grèce au 19e siècle. Le raisin Vostitsa AOP est considéré de très haute qualité et en visitant les zones montagneuses et semi-montagneuses en août, vous verrez des raisins secs sécher sur les aires de battage. Vous trouverez également des raisins de la variété sultanine, s'ils sont plus à votre goût.

Les olives (et l'huile d'olive extra-vierge) abondent aussi, tout comme les oranges, les citrons, les abricots, les châtaignes, les noix et les figues. Leurs produits sont vendus frais en saison, en conserve ou confits au sirop tout au long de l'année. La Corinthie est également connue pour ses asperges sauvages, ses légumineuses (fèves de Tonka certifiées PGI, lentilles, pois chiches et fava ou pois cassés), ses légumes verts sauvages et ses fromages (comme la féta AOP de Zireia), alors que sur la côte, vous trouverez beaucoup de poissons frais et de fruits de mer.

In August, you’ll see the Corinthian raisins drying on the threshing floors In August, you’ll see the Corinthian raisins drying on the threshing floors

Que manger en Corinthie: Les spécialités locales

Parmi les spécialités de Corinthie, on trouve le sanglier au coing et le plaki de morue (plat de morue avec pommes de terre, courgettes et tomates, avec une touche locale de raisins de Corinthe). Les tagliatelles de Néméa sont servies de diverses façons, par exemple avec du kalkani (turbot) frit cuisinées avec une pointe de vin rouge. Comme plats de viande, on trouve le mouton braisé (vergadi) et l'agneau (zigouri), ainsi que le salmi de porc (à l'huile d'olive, avec ail, vin, purée de tomates et noix concassées). Goûtez aux seiches farcies au riz et à l'aneth, mijotées dans le vin rouge. La tourte locale aux poireaux est garnie de raisins secs et de kéfalotyri (un fromage dur piquant). Et pour le dessert, vous apprécierez le gâteau aux noix ou le baklava fait – vous l’avez deviné – avec des raisins secs.


Les boissons en Corinthie: Les vins de la région

Les établissements de vinification de la vallée de Néméa sont, pour de nombreux gourmets, une raison très importante de visiter le Péloponnèse. Cette région légèrement vallonnée, riche en eau et très verte, produit des vins "de poids" international comme le Chardonnay, le Sauvignon blanc, le Cabernet Sauvignon, le Merlot et le Syrah, ainsi que des variétés grecques comme le Savvatiano, le Roditis, l'Alépou et l'Asprouda. Mais la star de la fête à Néméa est sans aucun doute l'Agiorgitiko AOP, qui produit des rouges excellents et veloutés ayant remporté de très nombreux prix internationaux. Parmi les vins blancs, le Soultanina, mûr entre fin juillet et août, produit un très bon vin de table. Vous avez un grand choix de caves de vinification à visiter, alors prenez votre temps et profitez de chaque minute. 

Découvrez la route des vins de Néméa

Nemea viniculture and winemaking has centuries-long tradition

L'Argolide

Nauplie, l'ancienne Épidaure, Mycènes, Porto Chéli, Ermioni

Que manger en Argolide: Les produits locaux

L'Argolide (ou Argolis) située suffisamment près d'Athènes pour permettre une excursion d'une journée (et assez riche pour justifier un séjour plus long), est une région pleine d'orangeraies et d'oliveraies (pensez à l'huile d'olive AOP de Kranidi et aux damaskinoéliès géantes, littéralement « olives prune »). Selon la saison, vous trouverez également les grenades AOP d'Ermioni, les melons d'Argos et es artichauts d'Iria. Abricots, cerises sauvages, pruneaux, pastèques, châtaignes, citrons, mandarines, aubergines, pommes et bergamotes… tous sont consommés frais, en fruits confits dans le sirop ou en confitures. 

En produits laitiers, il y a la féta AOP d'Argos et la myzithra, ainsi que des fromages originaux comme la gravièra à la cardamome, au dittany (dictame), à l'aneth ou au tomates séchées. Le beurre local est également excellent. L'Argolide est également célèbre pour ses pâtes, comme les gogges (pâte de farine et d'eau roulée puis façonnée en forme de coquillage) et les hylopites, ainsi que le thym et le miel de fleurs. Vous trouverez beaucoup de poissons frais dans les tavernes de la côte.

 

Que manger en Argolide: Les spécialités locales

La bogana d'agneau (cuit dans une terrine avec pommes de terre, tomates et aromates) est très appréciée en Argolide, la giosa (viande de chèvre qui mijote jusqu'à ce que l'os se détache et servie dans son papier de cuisson) et - probablement le plat local le plus commandé dans le Péloponnèse - le gourounopoula (cochon de lait grillé). Les gogges sont jetées dans l'huile d'olive ou le beurre et parsemées de fromage myzithra ... simple et délicieux. Et la variété des recettes d'artichaut est incroyable, il est servi : cru, bouilli, rôti, farci de viande ou de légumes, en soupe, dans des tourtes ou conservé en marmelade. La crème glacée locale à base de lait de chèvre présente également un intérêt.

Les boissons en Argolide: Les vins et spiritueux locaux

La meilleure manière de vous initier aux spiritueux de la région, comme l’ouzo, le tsipouro, et la masticha est de visiter une distillerie où vous pourrez observer le processus de distillation dans des alambics de cuivre comme autrefois. Quant aux établissements de vinification, vous trouverez des vins rouges des variétés Agiorgitiko et Moschofiléro, et des blancs des variétés Assyrtiko et Malagouzia. Parmi d’autres variétés, on a le Roditis, l’Alépou et le Moschofiléro, mais aussi le Mavrostifo d’Argos, une variété précédemment presque abandonnée, mais produisant aujourd’hui des vins rouges doux.

L'Arcadie

Tripoli, les villages des montagnes d'Arcadie (Dimitsana, Stemnitsa, Vytina etc ...), Lousios

Que manger en Arcadie: Les produits locaux

Les excursions en Arcadie sont très appréciées des Athéniens, en particulier autour des villages situés au-dessous du mont Ménalon. En termes de produits locaux, les pommes AOP cultivées près de Tripoli sont connues sous le nom de Delicious Pilafa pour des raisons évidentes. Et tout aussi célèbres sont les cerises et les griottes de Makri, les pommes de terre dorées de la plaine de Tégée, les aubergines tsakoniki de Léonidio et les châtaignes de Skyridas (si douces et tendres qu'elles peuvent être consommés crues). La féta AOP, les pâtes de Vytina et le fromage gravièra de Tripoli sont également réputés, tout comme le miel de sapin provenant de ruches des pentes du mont Ménalon. 

Que manger en Arcadie: Les spécialités locales

La cuisine rustique de montagne est très fameuse, en particulier le gourounopoula, l'agneau et la chèvre cuits à la mode arcadienne (par exemple avec du riz, du yaourt ou des artichauts). Le Lagoto est une recette traditionnelle présente dans toute la région (surtout dans les villages de montagne), constitué de porc, d'huile d'olive, de tomate, d'ail, de noix concassées et de chapelure. Les autres spécialités locales sont les kagianas, des aubergines cuites au four (tsakonikès mélitzanès) avec de la féta, le porc pasto (en salaison), le coquelet mijoté avec des pâtes épaisses ou des hylopites, le bazina (trachanas doux avec du beurre et du myzithra) et  des herbes sauvages tsigarista (frites)  avec une sauce rouge. Comme pâtisserie, goûtez au galaktoboureko (sorte de flan à la semoule et au filo), la galatopita (tarte au lait) et les moustalevria (biscuits au moût de raisin).

 

Les boissons en Arcadie : Les vins de la région

La production de vin en Arcadie est centrée autour de la région AOP de Mantinia, dans les plaines et sur les contreforts du mont Ménalon à l'ouest et du mont Parnonas à l'est. Le Moschofilero représente 85% des vins et la combinaison du climat continental et du sol argileux entraîne une récolte tardive, en octobre. Cela vaut la peine d'attendre, car ces blancs secs sont très aromatiques et réjouissent le palais. D’autres variétés produites dans la région comportent l’Assyrtiko et des variétés européennes très appréciées telles que le Chardonnay, le Cabernet Sauvignon et le Merlot.

L'Achaïe

Patras, Kalavryta, Planitéro, forêt de Strofilias

Que manger en Achaïe: Les produits locaux

Vous trouverez les points forts de la gastronomie du Péloponnèse principalement en Achaïe, et surtout à Patras, la troisième plus grande ville de Grèce. Les olives Koutsourelia (aussi connues sous le nom de patrini) dominent le paysage et le raisin corinthien (Vostitsa AOP) est cultivé dans la région d'Aigialia. La cuisine traditionnelle comporte de nombreux plats de viande et de poisson frais locaux, des pâtes maison (surtout des hylopites) et, bien sûr, de l'huile d'olive extra-vierge. De plus, grâce aux nombreux moutons et chèvres paissant un peu partout dans la campagne, la région produit d'excellents produits laitiers – yaourts et fromages (formaéla, anthotyro, gravièra, kéfalotyri … Et par-dessus tout, la féta AOP de Kalavryta, avec une maturation de 2-3 mois en fûts de hêtre). Pour le dessert de votre repas à la taverne, vous dégusterez le rodozahari (cuillerée de pâte au sucre parfumée à la rose), surtout si vous visitez Aigio.

Que manger en Achaïe: Les spécialités locales

Si vous appréciez particulièrement la viande, vous allez vous régaler. La viande lentement mijotée est le plat roi ici – en particulier l'agneau et la chèvre cuits dans une gastra (cocote couverte) ou le riganato (cuisiné avec de l'origan), le civet de lapin ou le bœuf youvetsi (avec de l'orzo). Les autres plats appréciés sont les kagianas et, si vous recherchez du poisson et des fruits de mer, vous pourrez déguster des anchois, des sardines, de la daurade etc ... dans les villages de pêcheurs mais pas seulement ... À Planitéro, la truite provenant de fermes piscicoles voisines est servie grillée, accompagnée de légumes et d'amandes. Par ailleurs, les anchois marinés dans l'huile d'olive à Alykès sont incomparables. 

Les boissons en Achaïe: Les vins et spiritueux locaux

L'Achaïe est l'une des plus importantes régions de viticulture de Grèce en termes de volume et comprend la région d'Aigialia, légèrement vallonnée (protégée par le golfe de Corinthe) et les vignobles de Patras, à seulement à 450-500m. Ces deux régions sont bien adaptées à la culture de la variété Roditis, qui mûrissent plus tôt près de Patras (protection AOP) et produisent des blancs plus corsés. Les vignobles plus proches de Patras produisent la variété Mavrodafni (un vin de dessert réputé) et du Muscat. Mais, il y a aussi, la Tentoura, une liqueur locale datant du 15ème siècle, ancienne recette italienne avec de la cannelle, des clous de girofle et de la noix de muscade.

Achaia is one of Greece’s largest viticulture zones in terms of volume Achaia is one of Greece’s largest viticulture zones in terms of volume - photo By Περιφέρεια Δυτικής Ελλάδας

L'Elide

Le site archéologique d’Olympie, le port de Katakolo, la plage de Loutra Killinis, Kourouta, le lac Kaïafa (et sa plage), Andritsaina, les cascades de Néda, la forêt de Foloï

Que manger en Elide: Les produits locaux

L’Elide est l’une des régions très productives de Grèce, avec des terres agricoles consacrées aux olives, aux céréales, aux légumes et à l’élevage, mais aussi avec des produits de la pêche. L'huile d'olive extra-vierge est l'une des plus douces de Grèce et la production d'agrumes (oranges, mandarines et citrons) dépasse les 65 000 tonnes par an. C'est aussi le plus grand producteur de pastèques de Grèce et en produits laitiers, on trouve l'anthotyro (fromage blanc à faible teneur en matières grasses), le yaourt et un riz au lait unique. Les produits de la mer sont excellents (pêchés sur les 130 km de côte, mais aussi la truite du lac Pinios), tout comme les pâtes, les tagliatelles, les papapardelles, les cochylaki et le kritharaki). Une mention spéciale pour le miel de sapin et les fraises de la région qui sont les meilleurs de Grèce. 

Fresh home made tagliatelle Fresh home made tagliatelle

Que manger en Elide: Les spécialités locales

Ne manquez pas le chondromenoudelo (vermicelles épais), cuisiné avec de l'huile, de l'oignon sauté et de la tomate râpée, mijoté et servi avec du poivre fraîchement moulu et de la féta) et la tabakali (repas composé de haricots cuisinés avec des courgettes). Le kagianas et les tsigarida (porc fumé aux œufs et à la tomate) sont également des favoris, tout comme le stroto (version locale du baklava), servi pour les fêtes et les mariages – même si vous n'avez pas besoin d'une telle occasion pour le goûter. 

Les boissons en Elide: Les vins et spiritueux locaux

Les milliers d'hectares de terres agricoles d'Elide comprennent de nombreux vignobles, où des cépages d'origine européenne et grecque (tels que le Roditis et le Mavrodafni) sont abondamment cultivés. L’idéal serait d’associer une visite d’établissement vinicole avec la visite du site archéologique de l’ancienne Olympie ou d’une des plages de la Riviera d’Olympie. Dans la région, vous trouverez aussi des distilleries produisant des spiritueux comme l’ouzo ou le tsipouro.

Découvrez plus dans le Péloponnèse lors de votre excursion de 10 jours en voiture

FAQ sur le Péloponnèse, Grèce

  • Pour quelles spécialités le Péloponnèse est-il connu ? 

Les produits locaux du Péloponnèse sont célèbres dans toute la Grèce. Environ 65 % de la production d'huile d’olive du pays provient de ses oliviers et ses vergers comptent parmi les plus productifs – agrumes, pastèques et fraises, figues de barbarie et artichauts. C’est également l’une des provinces viticoles les plus importantes de Grèce, avec des vignobles dans toutes les régions. La vallée de Néméa (spécialisée dans la variété rouge Agiorgitiko) est une région viticole réputée. 

  • Qu'est - ce qui rend le Péloponnèse si célèbre ?

Dans l'intérieur des terres, le Péloponnèse est très montagneux et vallonné (avec même une station de ski à Kalavryta), alors que sur son littoral, on trouve certaines plages parmi les plus emblématiques de Grèce (p. ex. Voïdokilia  et Élafonisos), Élafonisos), ce qui en fait une destination de vacances attractive toute l'année. Il a joué un rôle de première importance dans le soulèvement de la Grèce contre les Ottomans et possède de nombreux sites antiques de renommée mondiale (comme  l'ancienne Olympie, Mycènes et Épidaure). C'est aussi la région de nombreux mythes classiques, comme les 12 Travaux d'Hercule.

  • Quelle est la meilleure façon de visiter le Péloponnèse ?

Le Péloponnèse dispose d'un bon réseau routier depuis Athènes vers les destinations clés de Corinthe (83km), Patras (210km), Kalamata (239km), l'ancienne Olympie (300km), Nauplie (139km), Sparte (213km). Les routes intérieures traversant la péninsule ou pour les petites distances, sont souvent sinueuses et exposées au vent. Kalamata possède un petit aéroport international, Patras un port de ferries et Katakolo un terminal de croisière et une ligne ferroviaire relie Athènes et Patras. Mais, ses habitants préfèrent se déplacer en voiture ou avec les cars publics (KTEL), pour rejoindre les destinations principales. 


 


 

Sponsored by Coca-Cola
Done
Done
Done
Done
Accommodation

Abeliona Retreat

Péloponnèse

Very often in today's world, we feel like leaving everything behind and escaping the ordinary, allowing time for our body and mind to relax and...

Official online rates

Accommodation

Paraliako Hotel Kyparissi

Péloponnèse

Hotel Paraliako would like to offer you a warm welcome in the coast of Myrtoan sea surrounding by mountain Parnonas, to the famo...

Official online rates

Read Also

Here is a selection of stories you may also like
Noctua beer

Un guide des meilleures bières grecques et des micro-brasseries pour rafraîchir vos vacances

Hiking Balos trail

Les 8 activités de plein air les plus appréciées en Grèce

Sunset in Serifos

Les 12 escapades les plus romantiques de Grèce

Caldera view in Santorini

12 destinations grecques incroyables à voir absolument

Adventure teams doing rafting on the cold waters of the Voidomatis

Rafting & Canyoning: Destinations populaires en Grèce

Wooden bridges criss-cross the 10km Epineas path along the densely-forested valley

Randonnées populaires en Grèce

Must-try local products of Syros

Guide des spiritueux grecs : Tout ce que vous devez savoir sur le tsipouro

When in Telendos, you must visit the family-owned tavernas where a fresh catch of seafood comes in every morning

Guide des spiritueux grecs : Tout ce que vous devez savoir sur l'ouzo

Résine sur les arbres de mastic à Chios

Guide des spiritueux grecs : Tout ce que vous devez savoir sur le mastic

Noctua beer

Un guide des meilleures bières grecques et des micro-brasseries pour rafraîchir vos vacances

Take a long afternoon stroll in Hora

Les 10 meilleures choses à faire sur l'île de Kythnos