Tavern Pefkospilia

Cuisines locales en Grèce

Voyage aux saveurs locales de la cuisine traditionnelle grecque
Voyage aux saveurs locales de la cuisine traditionnelle grecque
READING TIME
Tout le temps nécessaire pour savourer une salade grecque

La cuisine campagnarde et urbaine de chaque région constitue un petit, bien qu’important, morceau du puzzle qui complète la carte gastronomique du pays. L’environnement naturel, à savoir le lieu même, déterminait ce que ses habitants allaient manger.

Influencées par plusieures cultures différentes, les cuisines locales grecques, influencées ou éprouvées par les envahisseurs, sont saisonnières et simples par nécessité.

Les influences gastronomiques dans la cuisine grecque

La cuisine grecque, une mosaïque de saveurs et de plaisirs par le biais de laquelle elle raconte également son histoire: de l’occupation turque, nous avons conservé les épices, une dot considérable que nous ont léguée nos voisins avec leurs plats les plus connus, comme l’imam baïldi, le baklava (un gâteau feuilleté aux fruits secs recouvert de miel) et bien d’autres plats.

Dans les cuisines locales au nord du pays, vous pourrez gouter la cuisine de la région Pontos avec des plats emblématiques comme le tanomenos Sorvas (une soupe consistante avec du couscous et du yaourt), les piroskis et les pisia (des petits feuilletés fourrés avec toute sorte d’ingrédients). C’est une cuisine en l’honneur des patries perdues, comme celle de Smyrne, en mémoire d’une civilisation qui a disparu trop tôt.

Dolmadakia

Après la fuite brutale du peuple grec de l’Asie Mineure, et plus tard de Constantinople, nous avons hérité du livre de recette de la cuisine noble, ses herbes et ses épices, les meilleures boulettes de viandes et les soutzoukakia, l’atzem pilaf, les dolmadakia (feuilles de vignes fourrées). Vous pouvez gouter la plupart de ces plats à Athènes, dans les tavernes traditionnelles de Palio Faliro, de Néa Ionia, et à Thessalonique. Là-bas, à la rencontre des civilisations, avec l’influence juive, la proximité des Balkans, vous rencontrerez des recettes cachées. Il s’agit d’une ville qui reste en vie grâce à ses parfums.

Cuisines locales: Macédoine

Toute la région de la Macédoine est en substance délicieuse. Des champs d’agrumes avec des arbres garnis, les fameuses cerises de la région de Vodena à Edessa, le fameux crocus de Kozani, les excellents vins de Naoussa, les champignons de Grévéna, les pâtisseries de Veroia, les légumes secs revigorants de Kastoria, les poivrons et les haricots de Florina et les réserves naturelles de rêve autour du miroir aquatique que forment les lacs de Prespes.

Savourez du gibier, des charcuteries provenant de petites structures de production et des soupes de légumes secs absolument délicieuses, en buvant deux cépages de vin rouge, le mavrotragano et le xinomavro, qui produisent des vins de qualité supérieure. En été, sur les côtes dentelées de la Chalcidique avec sa richesse maritime et les pins, qui vont jusque dans la mer, abandonnez-vous au luxe discret et aux soins intensifs des grandes structures hôtelières. Savourez le luxe de la cuisine moderne locale avec des produits extrêmement frais.Tomato and Bean soup

Cuisines locales: les iles Ioniennes                                                                                                                                                                                                   

L’occupation Vénitienne dans les îles Ioniennes a offert des plats célèbres en enrichissant la cuisine locale des plats emblématiques de la région, comme la Pastitsada de Corfou. Un coq à la sauce tomate accompagné de pâtes et d’un secret, un bouquet complexe d’épices, le spetseriko, dont la recette authentique reste inconnue encore de nos jours. Découvrez un à un ses ingrédients sucrés et chaleureux.

Goûtez sa sauce épaisse, liée, surtout en été où les tomates sont sucrées, grâce au soleil. Le Ladotiri poivré de Zante, les excellentes lentilles d’Eglovis à Lefkada et le saucisson sec fabriqué dans des charcuteries familiales restent les meilleurs souvenirs qui vous rappelleront les saveurs Ioniennes. Le vin mousseux Robola de Céphalonie et la Verdéa de Zante rempliront votre verre.

 

Cuines locales: la mer Égée

Sur les îles de Grèce, les Cyclades, un lieu aride, qui, alors qu’il semble infertile vu de haut, regorge de trésors. Des petits bijoux bruts à base de produits laitiers, des fromages que vous ne rencontrerez pas une deuxième fois. Cherchez sur les petits ports de pêche, les poulpes qui sèchent au soleil et une kopanisti au poivre. Engagez la conversation avec les autochtones qui vous dévoileront les golfes qui regorgent de vie maritime. La cuisine locale traditionnelle vous offrira certainement des émotions fortes.

Enfin, les crétois, les créateurs d’une cuisine modeste caractéristique de toute une civilisation. Des herbes sauvages, une bonne huile d’olive, une bonne pêche et des fromages inégalables. Respirez l’origan et le thym, le romarin et l’odeur salée de la mer, de la mer Égée à la mer de Libye. Des saveurs et des odeurs qui racontent le voyage interminable aux secrets de la découverte de la cuisine méditerranéenne.Traditional Greek flavors in Santorini

Cuisines locales: l’Épire, la Thessalie, le Péloponnèse

En descendant vers la Thessalie, la cuisine locale vous dévoile les secrets de la plaine et des producteurs. Des légumes de culture biologique, de délicieuses charcuteries provenant de petites fermes, des saucisses et du porc fumé, du Halva au mastic de Farsala. Participez à la fête du Tsipouro.

À l’ouest, l’Épire est une région peut-être pauvre, sans production industrielle, mais une région de travailleurs: des feuilletés, spécialité des nomades ou des agriculteurs, du moins pour ceux qui pouvaient offrir un peu de farine de blé ou de maïs, fabriqués avec très peu d’huile d’olive (produit de l’économie d’échange avec les habitants de la plaine) ou du beurre frais produit grâce à leur bétail et un peu des herbes sauvages qui poussaient devant chez eux.

De la pâte, des herbes et du fromage, cuit au four à bois. Une part de feuilleté équivaut à un repas complet, une pâte qui condense la succulence méditerranéenne de la montagne et de sa richesse. Une cuisine locale marquée de simplicité et d’un caractère du strict minimum mais qui ne manque certainement pas de goût.

De là, nous nous dirigeons vers le Péloponnèse avec sa richesse naturelle, les agrumes enivrants de la Skala en Laconie, dans le golfe inexploré d’Argolide, dans le Magne toujours fier, où la cuisine implique orange et viande fumée et où les meilleurs plats à la casserole y sont cuisinés avec une sauce au citron et à l’œuf.

Read Also

Here is a selection of stories you may also like
Athens has a fresh new look it can't wait to share with the world

Découvrez 11 aspects du nouveau visage d'Athènes

5 raisons de ne pas manquer Kavala

Snorkeling in the Blue Caves of Zakynthos

9 raisons d'aimer Zakynthos

10 conseils d'habitants pour visiter Samos

Vlacherna monastery and Pontikonisi in Corfu

Top 8 des choses à faire sur Corfou

Strolling around in Molyvos town, Lesvos

Les 10 top expériences à Lesvos

Adventure teams doing rafting on the cold waters of the Voidomatis

Rafting & Canyoning: Destinations populaires en Grèce

Vikos Gorge, Epirus

Les montagnes de la Grèce

Lake Kaiafa, Peloponnese

Fleuves & lacs de la Grèce

Arbres aux feuilles dorées en automne à Valia Κalda

Vacances d’automne en Grèce