LE DODECANESE
Une chaîne d’îles pour sauter d’une île à l’autre
Pendant les vacances, il suffit juste une étape pour commencer le processus de la découverte. Alors, qu’arriverait-il si cette étape devient un saut ? Et puis un autre ? Bienvenue au Dodécanèse, un groupe d’îles féeriques au sud de la mer Égée, simplement faites pour se déplacer d’une à l’autre. Certains d’entre vous en auront entendu parler probablement de Rhodes et de Kos, alors que d’autres îles sont tout aussi riches en histoire et en beauté naturelle mais moins connues et certainement moins fréquentées.
Voyage à travers le temps sur l’île de Rhodes

Notre voyage d’une île à l’autre commence à Rhodes. Mais c’est à vous de décider dans quelle direction : vers l’avenir ou le passé. Rhodes est en mesure de vous propulser dans les deux sens avec une égale aisance.


Juste en se tenant entre les murs de la vieille ville, vous serez instantanément transporté au monde des chevaliers et de la chevalerie médiévaux qui est protégé, depuis 30 ans, en tant que Centre du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Les monuments aux noms les plus imposants – comme le Palais du Grand Maître des Chevaliers – prennent vie avec les pavés et les armoiries. Ou, peut-être vous vous trouvez à Lindos, sur la côte orientale, où une acropole haute offre une vue panoramique, non seulement sur la mer Égée, mais aussi sur un paysage couvrant 2,400 ans de l’histoire de la Grèce antique, vénitienne, byzantine et ottomane.


Mais Rhodes peut aussi vous propulser en avant. Ses hôtels et leurs équipements modernes témoignent de son statut de la plus grande des îles du Dodécanèse, y compris ses services pour un voyage vers l’avenir. Donc, c’est à l’aéroport ou au port que nous nous dirigeons.

L’effet spectaculaire de Karpathos
À seulement 40 minutes de Rhodes en avion – mais lointaine du point de vue de sa renommée internationale – Karpathos est une île des extrêmes. D’une part, Karpathos a des contrastes comme quelques autres îles. Par exemple, Olymbos, un village dont les maisons à flanc de montagne sont en cascade jusqu’au bord de la mer ou les formations rocheuses défiant la gravité qui attirent les alpinistes de loin. Mais il y a aussi les criques calmes et les plages ensoleillées qui ornent la côte avec une régularité rêveuse. Il n’est pas rare ici de trouver des habitants vêtus de costume traditionnels en particulier durant les festivals les plus fréquentés. Après tout, c’est une île à âme intacte.
Tout le régal à Kos
Avant de visiter les plus petites pierres précieuses, un petit détour rapide. Aucun tour d’îles, dans la région, ne sera complet sans une visite à Kos. Encore une île avec un aéroport et d’excellentes liaisons en ferry. Kos offre d’excellentes connexions avec les îles voisines et surement elle est, elle-même, une merveilleuse destination. Hippocrate y pensait de même et il était un connaisseur ! Le père de la médecine moderne est synonyme de Kos. Il y avait établi son Asclépion (une gamme d’infirmeries, de temples et de sources thermales : la réponse du monde antique à un spa de guérison holistique). Ainsi, Kos est toujours un concurrent, dans une saine compétition, des îles du Dodécanèse en ce qui concerne les enjeux culturels (anciens ou médiévaux, faites votre choix). Il y a même une couleur italienne dans l’architecture de la ville principale. Tout un régal pour les yeux.
La lumière magique d’Astipalé
Depuis Rhodes ou Kos, les options sont à votre disposition. Et si vous avez l’embarras du choix, ce serait une erreur de ne pas vous gâter. Les raisons de visiter Astipalé débordent simplement de la page. L’image des maisons blanchies à la chaux et le château couronnant la ville principale n’est pas seulement digne d’une carte postale mais d’ici la vue sur la mer Égée fera battre votre cœur un peu plus vite. En ce qui concerne les plages, si c’est un environnement tranquille que vous cherchez pour vos vacances en famille, cet endroit est pour vous. Vatses, Livadi, Steno, Psili Ammos et sans aucun doute Kaminakia… ce sont des noms que vous connaitrez très bien. Quant à la nourriture : fromages, miel, biscuits de Pâques parfumés au thym et autre délices locaux… tout simplement essayez-les. Mais s’il y a une chose à ramener d’Astipalé, c’est la lumière. Un blanc iridescent qui vous comblera complètement.
Leros, un ensemble d’authenticité
Un peu plus d’une heure et vingt minutes de Rhodes ou de Kos, ce petit ensemble d’authenticité a résisté à tout ce que ses envahisseurs ont fait de pire et est plus beau que jamais. Les monastères et les villages fusionnent si bien avec leur environnement naturel en donnant l’impression que leurs histoires entretiennent la brise d’été parfumée aux herbes. De même, les bâtiments néoclassiques de la capitale Platanos et les maisons aux teintes ocres d’Aghia Marina offrent des éléments architecturaux distinctifs donnant ainsi à Leros un style qui lui est propre. Pas surprenant qu’elle a été choisie par la déesse Artémis pour créer son trône. S’il y a une vue dont on ne se lasse pas, la voilà.
Patmos : Un secret pour les connaisseurs
Enfin et ce n’est pas la moins importante…notre saut d’une île à l’autre se termine à Patmos. A quelques heures de bateau de Kos (et à seulement 1h 20 de Leros), c’est un voyage à un autre mode de vie insulaire. Étant le secret des connaisseurs depuis assez longtemps, Patmos a été élevée à un haut niveau d’architecture et de confort tout en ayant conservé son mysticisme et sa tranquillité. Aucune description de Patmos ne serait complète sans un coup d’œil à la grotte dans laquelle Saint Jean le Divin aurait écrit le livre de l’Apocalypse. Mais ne tournons pas autour du pot : une expérience aussi divine est de goûter la fameuse gastronomie de l’île. Après tout, les choses divines existent sous de nombreuses.
Le Dodécanèse
Une série de petites histoires liées par un amour commun pour la mer
Tiens, voilà ! Six îles et autant de sauts que votre cœur désire. Rien ne vous empêche d’y ajouter d’autres îles du Dodécanèse (Kalymnos, Kastelorizo, Halki, Lipsi, Nisyros et Symi), juste une idée. Chaque île est si variée et différente qu’elle mérite un chapitre spécial dans votre calendrier de vacance…qui devient plus riche lorsqu’il est lié par une seule histoire de sauts d’île en île.

TINOS
THE AEGEAN MUSE


Time to spread your wings with a special muse, the Aegean island of Tinos