LE PIRÉE

UN PORT-DESTINATION

Voiliers au mouillage la nuit au Pirée

La miniature de la Grèce dans un port


Si vous n’avez pas embarqué pour les îles, vous voyez clairement que le Pirée n’est pas seulement le plus grand port de la Méditerranée orientale ou un arrêt avant et après les vacances en mer Égée - ou encore des escapades journalières aux petites îles à proximité d’Athènes. Le Pirée est une destination en soi. C’est la liberté de la mer qui s’étend autour de ses trois baies naturelles. Les édifices néoclassiques emblématiques, la colline de la Castella.

Le Mikrolimano et le Pasalimani, le quartier de Kaminia aux bâtiments industriels. C’est un port très vif, qui vous invite à le découvrir: marchés, tavernes d’ouzo et bars, places, centres commerciaux, bazars aux épices, yachts dans les marinas, des restaurants gourmet, mais aussi les lieux de prédilection des locaux, où des soirées musicales improvisées vous offriront des voyages magiques dans les années 50 et 60.

Le Pirée porte en lui toute l’histoire de la Grèce. Des vestiges des Longs Murs, qui arrivaient jusqu’à Athènes dans l’antiquité et qui racontent des siècles d’orages et de renaissances, jusqu’aujourd’hui. Dans un port, toute la Grèce : une mélange de cultures et d’humains, de rire et de tristesse, les réfugiés et les voyageurs, l’équipe d’Olympiakos et Mélina de « Jamais le dimanche »…

Attractions dans le Pirée

Mikrolimano, une île sur le continent
À Mikrolimano vous vous sentirez comme si vous étiez déjà en vacances. Des plateformes en bois sur l’eau et des voiliers qui bougent doucement leurs mâts. Des restaurants l’un à côté de l’autre, avec des saveurs que vous n’oublierez pas. Les serveurs, de bonne humeur et pressés, portent des plateaux de poissons et fruits de mer.

De la pieuvre grillée, des crustacés et des poissons, le blanc de langoustine et plein d’autres mézés portent la mer dans votre assiette. Les glaçons cliquètent dans les verres d’ouzo qui se remplissent de nouveau, le vin qui scintille dans les bouteilles. Tard le soir, au bout du port pittoresque, les bars vous attendent, pour mettre la musique à fond et pour vous faire croire que vous êtes déjà sur l’île.

Castella. Rencontre avec la noble du Pirée
Castella. Changement d’optique : regardez la mer d’en haut et le Pirée à travers les villas néoclassiques du 19e siècle qui ont été restaurées et transformées en bistrots, restaurants, café-bars. Rentrez dans un d’entre eux et marchez dans les petites rues et les escaliers du quartier le plus aristocratique de la ville.

Arrivez jusqu’au sommet de la colline de Profitis Ilias avec la chapelle et la vue va vous récompenser, comme il n’y a pas d’obstacle entre votre regard et l’horizon! Toute l’Attique et le golfe Saronique sont à vos pieds! Une pause pour un café, pour manger ou même pour jouer au bowling et ensuite, cours d’histoire. Autour de vous, il y a des sanctuaires taillés sur les rochers et des traces des fortifications de la période archaïque.

Aristocratie architecturale
La « dot » intemporelle du Pirée : les bâtiments emblématiques du XIXe siècle, attractions majeures qui vous charmeront. Le théâtre municipal, construit en 1884, symbole du Pirée et une des plus importantes créations architecturales de la Grèce.

L’Ecole des Aspirants de la Marine Militaire que l’architecte célèbre Ernst Ziller a dessiné. Le Hatzikyriakio, construit en 1897, mais aussi la station du train électrique, grandiose, avec des éléments éclectiques et une immense coupole archée. C’est là où le train urbain venant d’Athènes vous déposera : le trajet que vous venez de suivre a été inauguré en 1930 par un grand homme politique grec, le premier-ministre Eleftherios Venizelos.

Shopping et vie nocturne
Le Pirée est fameux pour son marché. Visitez le centre commercial principal entre les rues Gounari, Ethnikis Antistasseos et Aktis Possidonos. Achetez des produits frais aux marchés centraux de viandes et de poissons et visitez Passalimani, où il y a aussi de grands centres commerciaux.

Quand la nuit tombe, n’oubliez pas d’explorer la vie nocturne très intéressante du Pirée.

Promenade au bord de la mer
Votre ferry part dans quelques heures ? Vous avez le temps de faire une promenade qui vous rendra amoureux du Pirée ! Une ville-port qui vous emporte dans son rythme. De Piraïki jusqu’à Fréatyda vous marchez au bord de la mer dans le vert et vous faites un petit arrêt aux bancs pour contempler la mer. Passalimani, avec ses lumières et ses couleurs vous invite. Ici, dans les cafés et bars animés vous ne verrez pas le temps passer. Attention, ne ratez pas votre bateau ! Ou bien est-ce qu’il vaut mieux attendre le prochain ? Vous aurez de toute manière de quoi passer votre temps parmi toutes ces attractions.


Photos du Pirée


Trésors cachés du Pirée

Porte dans le temps
Au croisement des rues de 34e Syntagmatos et de Pylis, vous allez découvrir tout ce qui reste de l’entrée jadis grandiose au Pirée, en venant d’Athènes. La route carrossable des Longs Murs de l’antiquité aboutissait ici, à vos pieds.

Bazar du dimanche au Pirée
Disques en vinyle, des pièces de monnaie et de vieux livres vous attendent au bazar en plein air qui a lieu tous les dimanches au niveau de la gare des trolleybus. Des voix, des marchandages, de la nostalgie. Tout ce qu’il faut pour les collectionneurs d’objets et… d’expériences.

Musées
Apprenez la longue histoire de la ville-port dans les musées du Pirée. Musée Archéologique, Musée Nautique, Pinacothèque Municipale étalent leurs trésors aux étages et dans les cours d’édifices élégants. Une surprise vous attend au Musée Archéologique : une partie en plein air avec un théâtre de l’époque hellénistique qui rappelle celui de Dionysos au pied de l’Acropole.

Le cuirassé Avérof
Le navire insubmersible de la marine militaire de 10.200 tonnes porte en lui une valeur sentimentale importante pour les Grecs. Elle vous attend pour lui rendre visite et l’explorer. Même si elle est désarmée depuis 1952, vous avez le sentiment que vous allez embarquer ensemble.


PLUS D'HISTOIRES EN PROVENANCE DE GRÈCE