TINOS

VOYAGE À L’ÎLE DE LA VIERGE

Tinos à Cyclades par nuit

Dans les Cyclades, une île magnifique se cache derrière sa réputation religieuse: Tinos et sa beauté sauvage vous surprendront


Lorsque l’on parle du miracle de Tinos, il ne s’agit pas uniquement de la fameuse icône de la Vierge qui a rendue l’île célèbre. Il s’agit aussi de la beauté sauvage de l’île qui charme ses visiteurs: les rochers ciselés par le vent, les plages aux eaux turquoise, les villages cycladiques grimpant sur les versants. Dans cette île des Cyclades, vous découvrirez des milliers 
d’autres miracles: des plages isolées ou aménagées, où l’on peut faire de la plongée ou de la planche à voile, des saveurs locales exceptionnelles qui peuvent être savourées dans les villages, des pèlerins agenouillés dans la «Hora» (ville de Tinos), ou bien encore des paysages lunaires!

750 chapelles et églises, 600 pigeonniers et 34 petits villages catholiques et orthodoxes, mais aussi le sanctuaire de Poséidon, où les pèlerins se purifiaient avant de traverser pour atteindre l’île sacrée de Délos. Une fois que vous connaîtrez Tinos, vous lui resterez toujours fidèles.

Attractions à Tinos

Les villages de Tinos
Pyrgos, Kardiani, Isternia, Ktikados, Triantaros-Berdemiaros, Falatados, Loutra, Tripotamos. Les villages de Tinos sont de vrais joyaux sur les côtes et les plaines de l’île. Marchez dans tous ces lieux, vous y trouverez du marbre partout: sur les places, aux fenêtres, dans les fontaines où vous vous arrêterez pour boire de l’eau, etc.. Le “vent” des Cyclades souffle partout.

Découvrez les plus beaux villages en faisant une pause dans les cafés traditionnels sous l’ombre des platanes pour un petit café, quelques mézès comme du fromage de Tinos et de la «louza» (charcuterie locale) ou du raki doux, très agréable a boire. C’est le cadeau de bienvenue sur l’île.

Les sculpteurs de marbre de Tinos et leurs œuvres d’art éternelles
D’après la mythologie, c’est Phidias qui a appris la sculpture aux habitants de Tinos. Vous contestez le mythe? Visitez la Fondation culturelle de Tinos, les musées de la sculpture du marbre et des artistes de Tinos à Pyrgos ou bien le musée d’Evangelistria, pour admirer les œuvres éternelles de sculpture de style néo-hellénique. Yannoulis Chalepas, Dimitris Filipotis, les frères Fytalis, Lazaros Sochos et Georghios Vitalis y ont laissé leur patrimoine. Apprenez les secrets de leur métier en suivant des cours aux ateliers des sculpteurs de marbre.

Les pigeonniers-œuvres d’art de Tinos
C’est la marque déposée de l’île et l’une d’ “œuvres d’art” des plus impressionnantes des Cyclades.  Les symboles les plus caractéristiques du paysage de Tinos. 600 pigeonniers minutieux, fabriqués d’ardoise et de pierre à chaux, un vrai travail de broderie. Les pigeons s’envolent en cercle et résisteront à tous vos essais de les prendre en photo…

Tinos: l’île “sacrée” des Cyclades
Chaque année, lors de la fête du 15 août, des milliers de croyants se retrouvent à Tinos pour escorter la litanie de l’icône miraculeuse de l’île. L’église de la Vierge Marie (la Panaghia de Tinos) peut à peine être aperçue derrière les innombrables décorations. Les pèlerins démarrent du port et montent agenouillés le chemin vers le lieu de pèlerinage qui s’élève depuis 1880 au-dessus de la ville de Tinos. Les visiteurs découvrent jusqu’où peut mener la force de la spiritualité.

Volax: un paysage lunaire au milieu de la mer Égée
Autour du village de Volax, vous découvrirez avec surprise un plateau parsemé de gigantesques galets, comme si un géant les avait lancés là. Dans des dizaines de tailles différentes, ces granits ronds qui datent de millions d’années ne sont pas des météorites, ni les restants d’une Titanomachie (une bataille de titans), mais un phénomène géologique de désagrégation globulaire. Découvrez la beauté sauvage de ce paysage lunaire: partez de Falatados, traversez les environs de Kakovolo et dirigez-vous vers l’église de Panaghia Kaki Skala.

Au sommet d’Exombourgo
À 640 m d’altitude, le rocher d’Exombourgo se distingue dans toute l’île. À son pied se trouve le monastère catholique de Iéras Kardias (Sacré Cœur), une des attractions de l’île. Au sommet, vous pourrez visiter les vestiges du château d’Exombourgo, jadis le château le plus élevé de la mer Égée, qui fut assiégé et détruit par les Turcs en 1715. Toujours au sommet, vous pourrez voir non seulement toute l’île de Tinos mais aussi celles de Samos, Ikaria, Naxos, Délos… et vous y respirerez à pleins poumons la mer Égée.


Photos de Tinos

Trésors cachés de Tinos

Les sports extrêmes à Tinos
Escalade sur le rocher d’Exombourgo, bloc («bouldering» en anglais; grimper des éléments de hauteur limitée) sur les granits de Volax, planche à voile à la grande plage de Kolimbithra, plongée: l’île de Tinos est une île idéale pour les accros d’adrénaline.

Les sentiers
Suivez le réseau des vieux sentiers de l’île et des petites merveilles se dévoileront à vous: les vestiges de petits villages, des fontaines, des moulins à vent, des églises, des pigeonniers, des murs en pierres sèches et des vallées verdoyantes.

La plage de Livadas
Une plage qui se distingue par ses rochers qui ressemblent à des sculptures par ses eaux sauvages. En partant de la plage, vous marcherez jusqu’au phare du Cap Paparghyras et vous ferez le tour de la plus grande montagne de Tinos, le mont Tsiknias.


PLUS D'HISTOIRES EN PROVENANCE DE GRÈCE