LA CRÈTE : L’ÎLE QUI VOUS COMPLÈTE

Voir la vidéo

Avec un paysage incroyable et une histoire incomparable, la Crète est tout ce que vous pouvez souhaiter dans une destination…Une liste complète de désirs pour les vacances d’un bout à l’autre.



Où que vous alliez en Crète, de la région ouest de Chania à Réthymnon, Héraklion et les côtes est de Lassithi, vous découvrirez une histoire irrésistible de plages, de cultures, de montagnes, de vallées, de villages, de routes de vin et de personnes. D’une manière ou d’une autre, une fois que vous avez tout échantillonné, cela devient votre histoire.




Plages légendaires et gemmes cachées



En ce qui concerne les plages, vous savez probablement la capacité de la Crète. Ce n’est pas pour rien que les eaux bleus exotiques et le doux sable blanc de Balos et Elafonissi, sur la côte de l’extrême ouest, figurent régulièrement dans le top 10 des plages à couper le souffle. Mais sur une île de 1000 km de littoral, il y a d’innombrables plages à découvrir, le long de la côte nord populaire mais aussi dans le sud moins connu.

Alors, permettez-nous de vous emmener en voyage à travers la Crète (📍vous pouvez suivre la route ici). Bouclez votre ceinture et profitez de la balade.

Si vous êtes basé à Réthymnon ou à Héraklion, ce n’est qu’un court trajet vers les quatre plages de Bali, idéaux pour un éclaboussement en famille ou pour une escapade romantique. Mais vous pouvez également vous diriger vers le sud aux plages jumelles de Triopetra (séparées par une péninsule), à la plage isolée d’Agios Pavlos ou intime de Lentas, un peu plus loin sur la côte sud.

De même, Malia et Sitia, au nord-est, ont à juste titre gagné leur popularité grâce à leurs plages de sable organisées et bien aménagées. Vous devez cochez la case correspondante dans votre liste de vacances.

Et si vous avez envie de vous aventurer, il y a le merveilleux Falassarna (moins d’une heure de Chania, près de Balos) ou Kedrodassos (près de l’endroit où vous prenez le bateau pour Elafonissi). Et pour terminer, les plages éloignées d’Agios Ioannis (sur l’îlot minuscule de Gavdos) ou Chryssi (nommée Dorée et dorée par la nature) accessibles par bateau depuis Ierapetra. Et ce n’est que le début.




Un héritage culturel extraordinaire



La longue et très fière histoire de la Crète avec les invasions, les rebellions et le commerce sur une île située au carrefour de toutes les anciennes civilisations méditerranéennes, a laissé un héritage historique qui est tout simplement extraordinaire.

Commençons par la civilisation minoenne qui a prospéré ici entre 3000 – 1200 avant notre ère, avec le palais de Knossos de renommée mondiale, près d’Héraklion, souvent perçue comme la plus vieille ville d’Europe. Mais il y a aussi d’autres sites minoens en Crète (notamment Phaistos, Gortyna et les Palais de Malia et Zakros), ainsi que le site archéologique de Vassiliki (près de Ierapetra) et le Musée de l’Ancienne Eleutherna qui méritent tous une visite.

Il y a bien sûr de nombreux exemples de la civilisation classique à explorer (comme le site archéologique d’Aptera sur la côte nord de Chania). Assurez-vous simplement de ne pas manquer le Musée Archéologique d’Héraklion pour tout mettre en contexte.

Et puis il y a l’héritage des Vénitiens, qui ont régné depuis 1212 pendant plus de quatre siècles notamment à Frangokastello (le château des Francs), construit en 1371-74 en tant qu’une garnison pour imposer l’ordre à la région rebelle de Sfakia, et aussi à Fortezza de Réthymnon construit le siècle suivant.

Et puis il y a Spinalonga, la petite île au golfe d’Elounda qui fusionne l’histoire vénitienne, ottomane et grecque d’une manière unique (en jouant un rôle dans la révolte crétoise contre les Turcs jusqu’à devenir une colonie de lépreux).

Et ne croyez pas qu’il s’agit uniquement d’archéologie ; le Musée de Typographie de Chania, le Musée d’Art Contemporain de Réthymnon, le Musée d’Histoire Naturelle d’Héraklion et le Musée Folklorique d’Agios Nikolaos sont hautement recommandés.




Découvrez le mode de vie Crétois



Si vous voulez vraiment connaître la Crète, ses habitants, ses traditions, sa nourriture, son style de vie légendaire, dirigez-vous vers ses villages. Que ce soit à la montagne ou au long de la côte, il y a des villages aux quatre coins de la Crète où les habitants se consacrent à leurs affaires, sans être apparemment influencés par le temps.

Un peu plus de 30 km de Chania, le groupe de villages d’Apokoronas offre justement cela. Parmi eux se trouve le village semi-montagneux de Vamos, avec sa collection de manoirs préservés, et Gavalochori, un village de 400 habitants magnifiquement préservé avec son pressoir d’huile du XIVe siècle et son musée folklorique. Ou encore dirigez-vous vers Hora Sfakion, village de la côte sud, d’où vous pouvez prendre un bateau pour vous rendre à Loutro, un village voisin interdit aux voitures.

Ensuite nous montons vers le village d’Anogia situé à une altitude de 740 m (1 h d’Héraklion et 1h et demie de Réthymnon). Un village au passé tumultueux aux mains des envahisseurs ottomans et allemands mais dont le caractère est resté intact. Ici, les habitants sont souvent des éleveurs et des musiciens… avec un verre de raki à portée de main.

Près d’Héraklion, Archanes, amoureusement restauré, mérite une visite. Et si vous vous trouvez à l’est de la Crète, prenez le temps d’explorer les villages du plateau de Lassithi (Zakros, Ziros, Makris, Neapolis, Kritsa,…), villages traditionnels avec des spécialités locales et le bon mode de vie crétois.




Prenons les routes des vins



La Crète a une réputation croissante en matière de production de vins vraiment excellents, de cépages locaux et d’assemblages européens, dans des vignobles familiaux modernes qui offrent aussi des fantastiques expériences de dégustation de vin. Donc, notre recommandation suivante est de prendre la route…ou plus précisément l’une des routes des vins de Crète.

Environ deux tiers des vignobles de Crète se trouvent près d’Héraklion dont les plus importants se trouvent à Archanes, Peza ou Dafnes (sur les pentes inférieures des montagnes de Psiloritis).

À l’ouest, Chania est la deuxième plus grande région viticole de l’île où les pieds des Montagnes Blanches offrent une excellente terre viticole. De nombreux établissements vinicoles sont situés dans les environs du village de Kissamos qui a obtenu le statut d’IGP (Indication Géographique Protégée) bien que plusieurs établissements vinicoles se trouvent et peuvent être visités dans le nord-est et le centre de Chania.

La vinification a été introduite plus récemment à Réthymnon avec des vineries qui méritent d’être visitées dans les régions de Geropotamos et Finikas. Et à l’est, les vignobles de Lassithi sont situés aux alentours de la ville de Sitia et du plateau de Ziros.




Grande, grande nature…encore et encore



Aucune île en Grèce n’est aussi spectaculaire que la Crète. Les chaînes de montagnes sur toute l’île avec leurs pointes perçant les nuages, en envoyant de l’eau à travers le terrain calcaire ont laissé un héritage de plus de 400 canyons et gorges qui ont légitimement acquis un statut de culte parmi les randonneurs.

Si vous connaissez déjà une gorge, ce sera probablement la gorge de Samaria dans la province de Sfakia à Chania, qui commence sur le plateau Omalos de la Montagne Blanche et descend à travers un paysage magique de pins et de cyprès. Vous marcherez à travers un sentier étroit, avec des murs verticaux s’élevant à 500 m au-dessus de vous, qui émerge au village balnéaire d’Agia Rouméli.

Une réserve naturelle nationale, les Montagnes Blanches offrent une riche variété de flore et de faune avec un massif central, de plus de 50 sommets qui dépassent les 2 km, connu sous le nom de Le Désert de la Montagne. Vraiment incroyable.

Vers l’est se trouvent les impressionnantes montagnes de Psiloritis (également un site Natura 2000). À Réthymnon, la gorge de Kourtaliotiko, dans laquelle la rivière Megalos coule, s’achève à la plage de Preveli (agrémentée de palmeraies). Héraklion possède également de nombreux canyons captivants, notamment Agiografo (Martsalo et Trafoulas) et Gafaris traversant la magnifique forêt de chênes de Rouvas.

De manière non moins impressionnante, nous aboutissons à la chaîne de montagnes de Dikti qui abrite des canyons spectaculaires dont les plus célèbres sont Sarakina, Mythi et, bien sûr, Zakros et son Canyon de la Mort, ainsi nommé après la découverte de tombes minoennes. Maintenant nous avons attiré votre attention.




La vie en plein air



Cela devrait être assez clair maintenant…si vous aimez le plein air vous adorerez la Crète. Que ce soit la mer ou la montagne, pourquoi vous arrêter ?

À propos de la mer, il existe de nombreux sites de plongée excellents mais si vous voulez un conseil, dirigez-vous vers la péninsule de Gravoussa à Chania (à l’est) ou vers Kalyves (au bord de la baie de Souda). Le littoral jusqu’à Georgioupoli mérite également d’être exploré, notamment la Grotte des Éléphants ainsi nommée en raison des ossements d’éléphants trouvés au fond de la mer.

Avec toutes ces gorges, pouvons-nous vous tenter d’essayer quelque chose de nouveau ? Vous aurez besoin de l’aide d’une entreprise spécialisée et du matériel approprié, mais qu’en est-il du canyoning ? Les gorges de Ha (expérience requise), Tsoutsouras, Kalami et Arvi (qui se transforme en une rivière souterraine sombre après une chute de 80 m) sont toutes recommandées.

Nous allons ensuite vous envoyer faire du vélo de montagne dans la chaîne de montagnes Asteroussia, au sud d’Héraklion, entre la plaine de Messara et la mer de Libye. À 1230 m d’altitude, vous obtenez le frisson de la montagne sans atteindre une très haute altitude.

Et vous ne pouvez pas quitter la Crète sans vous amuser un peu avec l’eau. Les plages familiales et populaires de Sitia et de la baie d’Elounda sont idéales pour la location d’un Stand Up Paddleboard ou pour d’autres sports nautiques tandis que la plage de Kouremenos, au nord-est de Lassithi, en est pour le windsurf et le kitesurf.




Appelons-la une nuit (inoubliable)



Enfin, c’est la Crète la nuit ! Après tout, l’île s’anime. Comme vous aurez l’embarras du choix, voici quelques indications.

Le charme des villes de Chania et de Réthymnon réside dans l’atmosphère des quartiers de leur vieille ville. Ce sont donc les endroits idéaux pour une promenade au clair de la lune, au bord de la mer. Ces deux places ont inspiré une nouvelle génération de propriétaires de restaurants et de bars proposant des menus et des cocktails créatifs. Et soyez sûr, vous allez consacrer trop de votre temps dans un “rakadiko”, un petit restaurant crétois traditionnel servant (en grandes quantités) du raki, la boisson populaire de la Crète, et des mezzes.

La nuit à Héraklion, l’ambiance de la ville prend une autre dimension avec une vie nocturne animée allant de pair avec les restaurants et les bars en bord de plage qui répondent aussi aux besoins d’une ambiance plus douce.

Et si vous êtes à Agios Nikolaos, dirigez-vous vers le lac de Voulismeni, le petit plan d’eau intérieur relié à la mer juste au centre de la ville. Connu simplement sous le nom de “Le Lac”, c’est l’une des meilleures vues de la vie nocturne de la ville.



Sponsored By
Crete, the island inside You