LE MAGNE
Un jeu entre la pierre et la lumière
Dans la campagne du Magne, chaque pierre et chaque rayon de lumière recèlent une légende de courage, d’endurance, de générosité et d’harmonie. Un paysage de bâtiments uniques en pierre témoigne du passé trouble de la région, tandis que l’entrelacs de verdure luxuriante, de roches arides et de bleu marin lumineux accueille les visiteurs avec chaleur. Une chaleur qui n’a d’égale que celle de l’accueil des habitants, à la fière réputation.
Un paysage qui domine tous les autres
Le Magne est un territoire de châteaux et de tours. Les bâtiments de pierre typiques, groupés ou disséminés dans cette région du sud du Péloponnèse, susciteront votre émerveillement où que vous alliez. Visitez Areopoli, le noble centre historique du Magne, avec ses rues et ruelles de pierre. Il abrite la tour de la famille Mavromichalis, l’une des dirigeantes de la Guerre d’indépendance grecque de 1821.

Continuez vers l’atmosphère particulière de Vathia, un charmant ensemble de tours de pierre – certaines abandonnées, d’autres joliment rénovées. La ville fortifiée de Kardamyli vaut, elle aussi, le détour. Quant au pittoresque village d’Itilo, avec ses maisons de pierre, ses ruelles, ses églises byzantines typiques… selon Homère, il a envoyé des navires pour contribuer à la flotte qui se rendait à Troie. Vous pourrez presque voir les bateaux s’en aller au large.

L’inspiration d’une éternelle lumière
C’est quand la lumière du soleil danse sur la mer – parfois bleue, parfois verte – que vous comprenez que le Magne a conquis votre cœur. Depuis le joli village de pêcheurs de Limeni, où les tavernas et les cafés laissent à votre esprit le temps de vagabonder avec le soleil de midi ou du soir qui joue sur l’eau, jusqu’aux eaux cristallines de Gerolimenas… le voyage est remarquable.

À Gythio, il est tentant de croire qu’Hercule et Apollon étaient délibérément inséparables dans le combat qui a donné naissance au nom de la ville, baptisée « Terre des dieux ». On trouve des lieux de baignade partout le long de la côte, comme la plage de sable de Stoupa, considérée à juste titre comme un endroit incontournable du Péloponnèse – mais dans ce paysage, vous serez tenté de plonger des rochers. Enfin, l’épave emblématique de Dimitrios, sur la plage près de Gythio, résume l’esprit du Magne mieux que tout autre lieu.
L’histoire enfouie en profondeur du Magne
L’idée que les grottes de Diros, situées près d’Areopoli, ont été habitées entre 4000 et 3000 ACN, peut paraître douteuse, mais ces endroits, effectivement des habitats paléolithiques et néolithiques, font partie des sites naturels les plus importants de Grèce. Aucune visite dans le Magne n’est complète sans un parcours en bateau dans Vlychada (la plus grande des deux grottes), ou, du moins, le long des 1,5 km accessibles du réseau souterrain de 15km de plus de 2800 cours d’eau.

En vous faufilant dans des passages à peine plus larges que le bateau, dans un décor théâtral de stalagmites et de stalactites, vous serez enchanté par les formes changeantes et les couleurs qui se reflètent sur l’eau immobile. Un musée présente l’histoire de la découverte des grottes, ainsi que les restes d’un couple âgé de près de 6000 ans que l’on a trouvé enlacé dans une étreinte éternelle, dans la grotte sœur de Vlychada, Alepotrypa. Cette dernière est encore explorée par les archéologues aujourd’hui.


Des parfums alléchants et des saveurs exquises
Dans une région dotée d’un tapis d’oliviers, il est naturel que l’huile d’olive vierge extra, riche et parfumée, donne le ton pour une expérience culinaire merveilleuse. Vous la trouverez sur des fruits de mer et des légumes si frais que vos papilles gustatives en seront marquées pour toujours, mais aussi comme ingrédient d’un assortiment de tourtes ou de pâtisseries exquises (parmi lesquelles les lachanopites, tourtes végétariennes, et les beignets appelés lalagia), ou encore dans la conservation du syglino (porc fumé), un aliment de base de tous les foyers maniotes, qui était jadis préparé par les hommes de la famille avant Noël.

Par ailleurs, vous ne voudrez pas partir sans un pot de miel local. En effet, le Magne est une région où les plaisirs simples restent longtemps en mémoire. Quand vous avez trouvé un four au feu de bois et goûté au parfum typique du pain maniote fraichement cuit, vous ne pouvez pas vous y tromper: vous êtes vraiment arrivé dans le Magne.
Un luxe simple et un cadre parfaitement harmonieux
Une région à l’histoire si riche – généreuse et noble, mais aussi distinguée (d’une façon simple et minimaliste) – requiert un hôtel du même acabit. Un lieu où la pierre et la lumière jouent un rôle prépondérant dans l’expérience du visiteur, comme elles le font dans toute la région.

Nous vous souhaitons donc la bienvenue dans l’Hôtel-Boutique-Spa Petra & Fos (Pierre et Lumière, en grec), qui surplombe les eaux calmes de la baie d’Itilo et offre des vues oniriques sur les bleus et les verts toujours changeants de la mer. Construit en harmonie avec son environnement accidenté, Petra & Fos propose un luxe discret, tout en s’inspirant des thèmes de l’art byzantin, du travail de la pierre maniote et de la succulente cuisine locale et méditerranéenne – un microcosme qui résume parfaitement cette région unique et inspiratrice.
LE MAGNE
Un jeu entre la pierre et la lumière
Une région et un peuple dont l’histoire vous inspire en permanence, au fil de votre périple… vous êtes dans le Magne ! Vous découvrirez son récit dans chaque pierre des tours qui parsèment la région et dans les couleurs, toujours changeantes, de la mer que caresse depuis toujours un soleil porteur de vie.
LE DODECANESE
UNE CHAÎNE D’ÎLES POUR SAUTER D’UNE ÎLE À L’AUTRE
Pendant les vacances, il suffit juste une étape pour commencer le processus de la découverte. Alors, qu’arriverait-il si cette étape devient un saut ? Et puis un autre ?