LES CYCLADES
De la merveilleuse Milos à ses somptueuses voisines cycladiques
Vous comprendrez très vite pourquoi votre périple dans les îles commence par Milos. Ce n’est pas seulement parce qu’il y a un aéroport et que l’île est facile d’accès en bateau depuis le Pirée, mais aussi parce que le paysage unique donne envie de déployer ses ailes… D’abord ici, puis sur la toute proche Kimolos, la délicieuse Sifnos et la charmante Serifos. Vous êtes prêt?
À la découverte d’un trésor naturel: Milos
Le passé volcanique de Milos a donné naissance à l’un des plus beaux paysages de Grèce. Cette île entraîne l’imagination autant qu’elle invite aux vacances. Elle est idéale pour une pause autant que pour un plus long séjour. En plus, c’est le point de départ parfait pour d’autres îles dans les Cyclades.

Le rivage et les plages offrent un spectacle grandiose – Palaiochori, Papafragas, Gerontas, Plathiena... ou peut-être Tsigrado, que l’on atteint via une corde, et sa grande sœur voisine, Firiplaka, qui est une plage de sable. Où que vous alliez, vous vous demanderez comment la roche parvient à rendre ces nuances rouges, vertes et jaunes.

Il faut absolument voir Sarakiniko, avec ses formations rocheuses blanches qui attireront les photographes, et Kleftiko, ancien refuge de pirates. Ne manquez pas non plus les maisons de pêcheurs de Klima et Mandrakia, les premières catacombes chrétiennes, les mines de soufre désaffectées et le musée des minéraux, qui répondra à toutes vos questions sur la couleur des rochers.
L’éclatante beauté de Kimolos
Il faut environ 40 minutes pour se rendre de Milos à sa petite sœur volcanique, Kimolos – une île que les Vénitiens ont baptisée Arzantiera à cause de l’argent que l’on y extrayait. De nos jours, ce sont les plages de sable qui confèrent à l’île son éclatante beauté. Parmi elles, se trouvent Ellinika, avec ses tombeaux anciens visibles depuis la côte, Aliki, idéale pour des moments en famille, et Prasa, prisée par les phoques moines quand les touristes sont absents. Kimolos parvient à mêler une beauté exotique et un côté rude et sauvage.

Chorio n’est pas une ville mais un hameau, simple et tout à fait charmant, avec des patios joliment entretenus et des habitants accueillants. On trouve des chemins de randonnée, un château médiéval et un musée archéologique mais, admettons-le, vous êtes probablement là pour les plages et la sérénité absolue!

Célébrez les délices de Sifnos
Depuis Milos, vous pouvez aussi vous rendre à Sifnos (à 40 minutes de là), un autre bijou doté de belles plages, mais aussi réputé pour sa nourriture. Lieu de naissance de Nicholas Tselementes, qui a écrit en 1932 l’ancêtre de tous les livres de recettes grecques, chaque fête y est accompagnée d’un délice, comme les finikia (biscuits au miel parfumés aux clous de girofle) à Noël ou le mastelo (agneau cuit dans un plat d’argile, avec du vin rouge et de l’aneth) à Pâques. Le siglino (porc fumé) se trouve sur les menus de tout le pays et la revithada, soupe de pois chiches, est particulièrement appréciée.

Quant aux plages, les plus populaires sont Platys Gialos – une longue plage de sable – et Kamaras, mais allez voir aussi Vathi, Glyfo et Seralia. Cette dernière est une petite baie de galets au sud de Kastro, le port de Sifnos dans l’Antiquité.
Serifos, la mariée rougissante
Finalement, nous arrivons à Serifos, à environ 30 minutes de Sifnos. C’est la quintessence de l’île cycladique, avec un tissu de maisons blanches qui recouvrent la colline, telle une robe de mariée, et avec un charme presque pudique. Les plages se comptent par dizaines (il y en a plus de 70, d’après les habitants): Lia, Koutalas, Vagia, Ganema, Kalo Ambeli, Psili Ammos ou encore Sykamis, pour n’en citer que quelques-unes.

Il vaut la peine de faire une excursion en bateau autour de l’île, pour les lieux de baignade et les vues sur les tunnels miniers qui pénètrent au creux de la montagne. Promenez-vous aussi depuis la ville principale jusqu’à l’église d’Agios Konstantinos (voire le château vénitien, au-dessus d’elle), où vous prononcerez le vœu de revenir un jour.
LES CYCLADES
De la merveilleuse Milos à ses somptueuses voisines cycladiques
Depuis la beauté intense et théâtrale de Milos, vous découvrirez donc la sérénité de Kimolos, les délices de Sifnos et la pudeur de Serifos – un périple qui vous donnera un aperçu de l’incroyable diversité des îles cycladiques, avec l’abondance de vues et de goûts qui les rendent emblématiques.
LE DODECANESE
UNE CHAÎNE D’ÎLES POUR SAUTER D’UNE ÎLE À L’AUTRE
Pendant les vacances, il suffit juste une étape pour commencer le processus de la découverte. Alors, qu’arriverait-il si cette étape devient un saut ? Et puis un autre ?