LES ÎLES IONIENNES
Des îles où le vert émeraude rencontre un bleu paradisiaque
Explorez les îles Ioniennes les mois qui entourent la haute saison estivale et profitez de ces incroyables couleurs, de façons que vous n’auriez jamais imaginées.
De l’action à Zakynthos
Peut-être avez vous vu les Grottes Bleues ou l’épave de Zakynthos… mais vous ne les avez probablement jamais approchées en kayak ! Explorer Zante peu avant ou après l’été est l’excuse parfaite pour être actif en vacances, quoi que vous décidiez de faire : explorer la côte, enfiler un scaphandre (les grottes du lac de Keri sont un must pour les plongeurs), ou louer un vélo tout terrain pour aller dans les collines. Mais l’activité la plus gratifiante se fait à pied : une randonnée vers le sommet de Vrachionas, 756 mètres au-dessus du niveau de la mer. Vous adorerez le calme village de Gyri, aux deux tiers du chemin. Mais la vraie récompense se trouve au sommet, avec la vue de 360° !
Passage par les villages de Corfou
On n’a pas vraiment besoin d’une excuse pour un séjour à Corfou, au début ou à la fin de l’été. Cependant, en plus de l’immense nombre de plages et de la vieille ville, culturellement fascinante, nous avons autre chose à vous proposer : un tour des villages. Dans toute l’île sont disséminés des douzaines de villages… Certains sont montagneux, d’autres côtiers, mais tous sont plus charmants qu’on ne pourrait l’exprimer.

Depuis la grappe de maisons de pierre (et les huit églises !) de Palia Perithia, au nord-est, jusqu’à Agios Matheos au sud-ouest (à peu de distance à pied du monastère de Pantokrator), les options sont infinies.

Lakones (au nord-ouest) offre une vue en hauteur sur les plages et les baies de Palaiokastritsa. Sinarades (au centre) est le principal producteur de vin de l’île. Tout près se trouve Pelekas, d’où vous pouvez partir en randonnée jusqu’à l’observatoire du Kaiser et admirer des vues panoramiques.

Les villages se succèdent encore et encore… Ano Garouna et Varypatades sont éloignés (et, pour cette raison, moins visités) ; quant à Gastouri (sur la côte est), il est remarquable à cause du palais de l’Achilleion, tout proche, qui fut bâti à la fin du 19ème siècle par l’impératrice d’Autriche Élisabeth de Bavière.
Un petit goût de Kefalonia
Quand on sort manger à Kefalonia, il ne faut pas longtemps avant que la conversation s’oriente vers le vin. L’île peut être fière de ses spécialités, à la fois dans le domaine de la nourriture et des boissons. Ses fromages (la feta piquante, le doux manouri blanc et le kefalotiri à pâte dure) sont célébrés à juste titre. Vous adorerez aussi l’huile d’olive.

Mais il faut absolument que vous consacriez du temps à la découverte des vins de l’île. Le Mavrodafne est rouge, doux et solide, le Muscat est blanc et doux… et le roi des vins à Kefalonia est sans nul doute le Robola, blanc et sec. Originaire de l’île, il est parfaitement adapté aux pentes où poussent les vignes. Ne manquez pas de visiter l’établissement vinicole de Robola !

Après Lefkada… découvrez la magie de Meganisi
Des vacances ne seraient pas complètes sans une nouvelle découverte. Ainsi, en plus de visiter Lefkada (Leucade), n’hésitez pas à aller sur les îles à l’est de ses côtes… Meganisi, Kalamos et Kastos. À 25 minutes en bateau, Meganisi compte seulement trois villages et une population d’à peine plus d’un millier d’habitants… Mais vous ne saurez pas par où commencer.

Les plages, pour la plupart accessibles à pied ou en bateau, rivalisent de beauté – une beauté d’un autre monde. Agios Ioannis, Fanari, Spilia, Barbarezou et Limonari… Quant aux trois villages de l’île, Katomeri est le plus grand d’entre eux, mais il n’en est pas moins paisible. Vathi est probablement le plus pittoresque. Enfin, vous serez envoûté par les bosquets d’oliviers et de noyers qui environnent Spartochori.
Votre odyssée sur Ithaque
Ithaque est, bien sûr, le territoire d’Homère… la patrie d’Ulysse et la deuxième plus petite île des sept îles Ioniennes principales. Lorsque vous serez là, faites le parcours de l’Odyssée (Odyssey Tour). Avec sa vue sur la plage de Polis, l’ancien port au temps du roi Ulysse, le village de Stavros abrite une maquette du palais d’Ulysse (appelé l’École d’Homère), conçue par le célèbre architecte italien Bruno Mazali. Nous pouvons aussi certainement vous tenter en vous proposant une visite à la Grotte des Nymphes (ou Marmarospilla, son nom plus prosaïque). La légende veut que ce soit là qu’Ulysse ait dissimulé les présents qu’il avait reçus du roi des Phéaciens, Alcinoos. Pour couronner le tout, rendez-vous à Piso Aetos et à l’ancienne acropole de la cité d’Alalkomenes. Les murs sont formés de pierres si grandes que les locaux les qualifient de cyclopéens. Si cela ne fait pas tourner votre imagination à plein régime, rien ne le fera.
À pleines voiles vers Paxos et Antipaxos
Une dernière aventure : s’abandonner sans complexe dans les couleurs irrésistibles de la mer Ionienne. Nous allons naviguer vers les îles de rêve de Paxos et d’Antipaxos, réunies sous l’appellation commune de Paxi. Gaios, le port principal de Paxos, est une première escale évidente, mais dirigez-vous aussi vers les petits ports pittoresques de Lakka et Loggos vers le nord et longez la rive occidentale, inaccessible en voiture. Ensuite, cap sur l’île d’Antipaxos, à seulement 1,5 km au large de la côte sud de sa jumelle. Là-bas, des plages exotiques rivalisent avec des cavernes marines pour attirer votre attention.
LES ÎLES IONIENNES
Des îles où le vert émeraude rencontre un bleu paradisiaque
Joli parcours ! Maintenant, imaginez la lumière magnifique des mois de mai et de septembre-octobre en Grèce, et la griserie de découvrir tant de nouvelles histoires. Qui a dit que les bonnes choses sont à consommer avec modération?
CORFOU
Les plus beaux lieux pour votre Instagram
Ces couleurs, ces bâtiments, cette mer… et, par-dessus tout, cette incroyable lumière. Il y a tant de choses à partager sur Corfou! Nous faisons donc notre part du travail pour découvrir ce que nous préférons sur l’île