MYSTRAS ET SPARTE

DES SIÈCLES DE GLOIRE À L’OMBRE DU TAYGÈTE

Mystras Sparta, Grèce

Une des plus importantes villes post-byzantines, Mystras, et Sparte moderne, bâtie sur les ruines de la ville antique de Leonidas. Une destination de mythe et d’histoire

Objet de dispute ente les francs, les vénitiens, les byzantins et les ottomans. Capitale du Despotat de Morée et légende vivante au cœur du Péloponnèse. Des victoires triomphales et des défaites humiliantes, des intrigues et des conspirations. Les bâtisses restaurées de la forteresse de Mystras vous appellent à vivre l’histoire. Un peu plus loin, la cité de Sparte relie la Grèce antique avec le présent. La Sparte antique, terre natale de Leonidas qui s’est sacrifié à Thermopyles avec ses 300 guerriers, se trouve à une petite distance du centre de la ville contemporaine. Vivez l’histoire!

Attractions à Mystras et à Sparte

Mystras: voyage à une cité-forteresse byzantine
La route se faufile et tourne. Dans votre voyage au Péloponnèse, vous la reconnaitrez du premier regard: la cité-forteresse de Mystras qui se tient fière sur sa butte tel un fort naturel. Au-dessus des chemins pavés qui sillonnent les flancs de la colline, vous distinguez ses murailles, les dômes de ses églises, les palais médiévaux, ses monastères et ses demeures patriciennes.

Et quand vous entamerez votre voyage dans l’histoire à travers ses méandres, vous ne pourrez jamais résister au charme mystique de cette citadelle qui représente à elle seule l’architecture byzantine des XVe et XVIe siècles. Errer dans l’histoire de cette cité put s’avérer un voyage que vous n’oublierez jamais. Elle a été classée dans sa totalité comme Monument Historique de la Culture Mondiale de l’Unesco en 1989.

Dans les Palais des derniers empereurs byzantins
Un parcours ininterrompu de l’histoire de la Grèce s’étend à Mystras du XIIIe siècle jusqu’en 1953. Dans la forteresse moyenâgeuse se trouve un chef-lieu fortifié avec des monastères, des églises, des habitations et des palais. Vous commencerez à partir du palais des Palaiologos où vous pouvez voir la salle du trône, est un exemple de l’architecture byzantine laïque et s’impose par sa dimension sur le seul espace plat de la colline. Distinguez les attractions les plus importantes: l’aile des Kantakouzinos, bâtie par le Despote de Moréas Manouil Kantakouzinos et l’aile de Palaiologos, bâtie au début du XVe siècle.

L’église Aghia Sofia : la chapelle du palais
Aghia Sofia, dans la Pano Hora (Ville haute) de Mystras s’identifie à l’église du monastère patriarcal de Zoodohos Piyi, fondée au milieu du XIVe siècle par le premier Despote de Mystra Manouil Kantakouzinos. Visitez aussi les autres églises de cette ville fortifiée. Elles ont toutes été  des églises des monastères byzantins. Aujourd’hui seul celui de Pantanassa est encore en fonction.

La Sparte ‘néoclassique’, enracinée dans l’antique
La Sparte contemporaine est construite au sud du centre de la ville antique de Sparte qui occupait une place distinguée dans la Grèce antique. Elle a été dessinée par les Bavarois selon le prototype néoclassique dominant l’urbanisme européen du milieu du XIXe siècle, ce qui lui donne des espaces agréables et aérés. Vous marcherez sur la place centrale où vous pouvez voir le bâtiment de la mairie, construit en 1907.

Vous verrez aussi le vieux Palais de Justice et, à la rue Aigidos, le «Leonideion» où des gens pensent qu’ils se trouvent enterrés, les os du fameux roi de Sparte et héros de Thermopyles. Une sculpture de Léonidas vous accueille à l’entrée du Stade National, derrière lequel s’étend le parc qui englobe l’acropole antique et le théâtre romain. Si vous montez sur l’acropole, vous pourrez admirer à vos pieds la ville actuelle  comme un jeu d’échecs.


Photos de Sparte


Trésors cachés à Mystras et à Sparte

Kaiadas: Le gouffre de la mort
Pausanias et Thucydide témoignent que, dans la Grèce antique, les spartiates exécutaient les criminels, les traitres, les coupables de sacrilège et peut-être les enfants handicapés, en les jetant dans le précipice de Kaiadas. Vous pouvez vous y approcher en vous dirigeant à Trypi, un peu en dehors de Sparte, et après que vous soyez désaltérés aux sources d’ eau, vous allez escalader attentivement les 118 marches où vous sentirez la ventilation naturelle de ce nid-cave.

Le Musée de l’Olivier de l’Huile d’Olive
Un musée de ce genre ne pourrait se trouver nulle part ailleurs que dans le Péloponnèse. Ce Musée qui est le plus récent de toute la Laconie, est abrité dans le vieux bâtiment à deux étages et en pierre de la Compagnie de l’Électricité. Elles y sont présentées l’histoire de l’olivier et de la production de l’huile d’olive en Grèce, ainsi que les multiples usages de l’huile d’olive : à la nourriture et à l’hygiène, à l’art et la religion.

Le temple de Panaghia Lagadiotissa
À 15 minutes de marche du village Parori se trouve la grotte qui donne sur la gorge de Lagadiotissa. Au fond, construite sur la roche calcaire, la chapelle de Panagia, aux fresques de 1920. Authentique et profondément recueillant, c’est une attraction qui mérite votre attention.


PLUS D'HISTOIRES EN PROVENANCE DE GRÈCE