AGIOS ATHANASSIOS-KAÏMAKTSALAN

NATURE ET TRADITIONS MACÉDONIENNES

Randonnée à Aghios Athanassios

Des montagnes majestueuses, des villages traditionnels, l’Ancienne Pella et la plus haute station de ski de Grèce, destination idéale pour des vacances d’hiver


Aghios Athanassios Pellas est une station de vacances d’hiver en Macédoine, digne des contes de fées aux décors enneigés du mont Kaïmaktsalan, une station de ski ultra-moderne culminant à 2 480 mètres d’altitude. L’alliance des deux sites est exceptionnelle et représente une destination idéale pour des vacances d’hiver alliant style, services de haute qualité et vues incroyables sur les montagnes environnantes.

Et si l'on ajoute les attractions les plus importantes dans la région, vous comprenez aisément les raisons pour lesquelles cette destination particulière est devenue au cours des dernières années si prisée. Que vous soyez fan de ski, gastronome, adepte des émotions fortes ou bien que vous souhaitiez tout simplement vous prélasser au cœur de la beauté sauvage de la nature qui domine dans ce coin de la Macédoine.

Attractions à Aghios Athanassios

Aghios Athanassios Pellas: la rennaissance cosmopolite d’un hameau traditionnel
Voici l’exemple par excellence d’un développement harmonieux des constructions résidentielles. Visitez Aghios Athanassios et profitez d’un voyage unique à l’architecture macédonienne traditionnelle, aux toits en pente et à tuiles authentiques, aux rues pavées et aux services de haut niveau que vous trouverez dans son hôtellerie.

Aghios Athanassios Pellas qui fut pourtant jadis un village abandonné perché à 1 200 mètres d’altitude. En 1992, il est classé «hameau traditionnel» et commence alors à vivre une aventure extraordinaire. Aujourd’hui il représente une des destinations d’hiver à la popularité la plus grande, au potentiel le plus fort et au développement le plus rapide en Macédoine.

Kaïmakatsalan: une station de ski à 2 480 mètres d’altitude
Station d’hiver favorie des amateurs de ski, Kaïmaktsalan constitue l’unique station de sports d’hiver en Grèce où il est possible de skier à 2 480 mètres d’altitude. Elle dispose des longues heures d’ouverture ainsi que de la meilleure qualité de neige et le paysage de la face orientale du mont Voras y est époustouflant. Kaïmaktsalan (sommet blanc) dispose également des pistes pour tous les niveaux (des débutants aux confirmés), des chalets authentiques, d’une école de ski, d’une école de snowboard et des lieux de location d’équipement.

Pella: les anciens trésors précieux de la Macédoine
La cité antique de Pella – la plus illustre des cités macédoniennes – a été découverte sous une terre qui cache encore bien des trésors. La plaine est parsemée de tombes de Macédoniens et de vestiges de groupes d’habitations antiques. Des pièces et bijoux en or reposent encore sous terre dans des champs, des tombes et des vallons.

Les sources d’eau d’Aridaia: l’élixir naturel
Qui ne rêverait pas de s’immerger dans ces eaux thermales chaudes et réconfortantes? Ces piscines à la chaleur naturelle se trouvent au milieu de magnifiques ruisseaux, cascades et forêts de pins enneigées. C’est l’expérience ultime du spa en pleine nature, la vapeur s’élevant doucement au-dessus de l’eau provenant des sources minérales. Des vacances à Aridaia, c’est aussi marcher dans des canyons, s’adonner aux plaisirs de l’escalade et faire de superbes randonnées dans la montagne. Il y a mille choses à faire et à découvrir aux sources thermales de Pozar. Il suffit pour cela que vous réalisiez votre voyage en Macédoine.

Photos d'Aghios Athanassios


Trésors cachés à Aghios Athanassios

La zone humide d’Agra-Vryton-Nissiou: cygnes et hérons sur le lac
En Macédoine, là où les monts Voras et Vermio se rejoignent, à l’endroit du bassin de montagne d’Agra, s’offre à la vue du visiteur un grand marais encore partiellement inexploré mais non moins important avec plus de 250 espèces d’oiseaux déjà observées. La courte distance qui le sépare d’Edessa rend ce petit coin de paradis facilement accessible.

L’archange du mont Païko
On l’appelle l’archange. Situé à 700 mètres au-dessus du niveau de la mer, il tire son nom du monastère homonyme datant de 1858. Parmi les attractions les plus importantes de la région, l’archange du mont Païko se distingue par son architecture et constitue le point de départ de tous les chemins parcourant des espaces naturels de toute beauté dans les montagnes Païko et – plus exotique – Tzenas.

La petite église du prophète Elias
La promenade à pied de la station de ski à la petite église du prophète Elias au sommet du mont Kaïmakatsalan est une expérience exceptionnelle des vacances. Le trajet dure environ une demi-heure mais chaque instant de cette marche vaut largement la peine. Vous êtes à une altitude de 2 524 mètres, le troisième plus haut sommet de Grèce. Devant vous se tient la petite église du prophète Elias, monument aux morts de la Première Guerre mondiale dédié aux soldats serbes, construite avec des matériaux trouvés sur les champs de bataille de la région. Prenez une profonde inspiration et ressentez la puissance du lieu.


PLUS D'HISTOIRES EN PROVENANCE DE GRÈCE