DELPHES

«LE NOMBRIL DU MONDE»

Le Temple d'Apollon à Delphes

Un monument classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, une nature sublime et le célèbre oracle antique: à Delphes, vous rencontrerez les dieux


À Delphes, vous vivrez l’harmonie qui relie les hommes aux dieux. Les photographes ne pourraient retranscrire la grandeur et la sérénité du site, ni les mots exprimer les émotions que suscite ce lieu sacré. Les aigles envoyés par Zeus pour trouver le centre de la Terre se sont rejoints ici, à Delphes. C’est dans ce coin de la Grèce Centrale que le dieu Apollon a fondé son sanctuaire, quand il a tué le dragon Python.

C’est également ici qu’était situé l’oracle le plus célèbre de la Grèce antique. Le paysage delphique, un monument classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1972, et le site archéologique sont un cadeau de la Grèce à l’humanité. Ici vous rendrez hommage à ce que les hommes et la nature ont construit ensemble, une création au-delà du temps et des frontières. Vous y découvrirez vous-même au plus profond, vous vous ressourcerez au fur et à mesure que la puissance du potentiel humain et de «l’énergie divine» résonneront en vous. Vous repartirez avec vos propres oracles.

Attractions à Delphes


Le nombril du monde

Des strates de mythes et d’histoire agrémentent la magnificence naturelle de Delphes. Selon le mythe, Zeus envoya deux aigles dans des directions opposées pour trouver le centre du monde. Lorsqu’ils se rencontrèrent à Delphes, il proclama le lieu le «nombril du monde». La légende rapporte également qu’à Delphes, il existait un sanctuaire dédié à Mère Nature, qui était gardé par le dragon Python.

Apollon, déguisé en dauphin, arriva à Kirra, le port de Delphes, tua le dragon et fonda son propre sanctuaire à sa place, le temple d’Apollon. L’oracle de Delphes était un lieu spirituel et religieux important du VIe siècle avant J.-C. au IVe siècle après J.-C. et récompensait les croyants par des prophéties crédibles, même si souvent ambiguës. Chaque ancien pèlerin exprimait sa gratitude sous la forme de dizaines d’offrandes fastueuses qui ont d’ailleurs été, des millénaires plus tard, découvertes lors de fouilles.

Le paysage Delphique: voyage au site des dieux

Ici, vous ressentirez la présence divine: dans la Grèce Centrale, deux gigantesques falaises s’érigent au pied du mont Parnasse, nommées Phaidriadès (roches brillantes), surplombent l’oracle et le sanctuaire. Autour, d’Arachova à Kirra, se dresse une vaste oliveraie vert argenté. Ensemble, ils forment le célèbre paysage delphique. Apaisant mais malgré tout sauvage, époustouflant mais pourtant accueillant, il semble osciller au rythme d’un orchestre qui inonde l’âme avec la musique des dieux.

Le Temple d’Apollon, le Théâtre et le Stade
Comme un pèlerin des temps anciens, vous marcherez le long de la Voie Sacrée jusqu’au majestueux Temple d’Apollon, qui a été décoré par les sculpteurs athéniens. La Pythie a délivré ses oracles dans son sanctuaire. Le temple est entouré de monuments et de “trésors”, offerts par des cités-états de la Grèce antique, des dirigeants et des citoyens ordinaires et tout le site dégage encore une énergie unique.

Arrêtez-vous et admirez attentivement les ruines : elles datent d’un temple construit en 330 avant J.-C. sur les fondations d’un temple dorique érigé au préalable en 505 avant J.-C. Au nord du sanctuaire, vous trouverez le théâtre, où concerts et pièces de théâtre étaient organisés. Encore plus haut, vous arriverez au stade, où les Jeux pythiques avaient lieu. Un ancien parcours, une histoire impressionnante, un patrimoine culturel.

La source de Castalie et ses eaux purifiantes

Dans un paysage surréaliste, à la beauté mystique, la source jaillit au pied du rocher Phlemboukos, vous visiterez la source Castalie, dans le ravin formé par les falaises jumelles. C’est là où la Pythie et ses prêtres se lavaient et se purifiaient, ainsi que tous les mortels avant de consulter l’Oracle. L’histoire de la plus ancienne fontaine est bien longue puisqu’elle date du VIe siècle avant J-C. Au Ier siècle, la Castalie du Rocher a été créée plus près de la source. Des niches découpées de part et d’autre servaient à déposer les offrandes faites à la nymphe Castalie. Vous vous trouvez maintenant à la source même du mythe.


Photos de Delphes

Davantage de monuments

À Delphes, les vestiges de sa gloire passée sont présents autour de vous dans l’ensemble du site. Parmi eux, on trouve le tholosanctuaire d’Athéna Pronaia à la structure circulaire inhabituelle dont la fonction reste inconnue, le gymnase, où les athlètes s’entraînaient, le Palaistra ou arène pour la lutte et les thermes de l’époque classique proches de ceux de l’époque romaine. Toute l’histoire de la civilisation antique est devant vous!

Le Musée Archéologique

Le musée de Delphes est l’un des plus importants de Grèce. Il a été construit en 1903 pour présenter les découvertes des premières grandes fouilles qui avaient commencé en 1892. En 2004, l’endroit a été rénové et agrandi et les objets exposés plus nombreux et réorganisés selon les normes modernes. Le résultat est magnifique. Ne manquez pas le merveilleux l’Aurige qui occupe une place éminente dans ce musée attirant l’intérêt de milliers de visiteurs qui déambulent quotidiennement dans ses 14 pièces.

Le Centre Européen de Delphes

Un centre culturel vif à Delphes, au “centre de la terre”! Il accueille des spectacles, des conférences, des colloques internationaux sur le théâtre antique et des exhibitions d’artistes grecs et étrangers. Il a été fondé à l’initiative de l’ancien premier ministre Konstantinos Karamanlis pour créer un centre intellectuel paneuropéen et mondial à proximité de la ville de Delphes. Le centre de congrès, un exemple représentatif du mouvement moderne architectural, a été construit dans les années 1960. Un parc de sculptures des plus intéressants l’entoure.

La renaissance des Fêtes Delphiques

Au début du XXe siècle, le célèbre poète grec Angelos Sikélianos et son épouse américaine, Eva Palmer, ont cherché à ressusciter Delphes comme centre artistique mondial. Lors du premier Festival de Delphes en 1927, son prestige passé lui a été restitué grâce à une performance de Prométhée enchaîné d’Eschyle dans le théâtre antique et, de nouveau, en 1930 avec Les Suppliantes.

Aujourd’hui, dans la maison-musée de Sikélianos, une des plus importantes attractions de la région que vous allez rencontrer près du village moderne, vous pourrez y voir les manuscrits et la correspondance concernant les festivals, les photographies de la célèbre photographe grecque Nelly et les costumes conçus par Eva, sur la base des peintures de vase, sur son propre métier à tisser.

La ville actuelle de Delphes

Vous y trouverez d’excellents restaurants, hôtels, cafés et bars ainsi que des magasins vendant des objets folkloriques et des copies d’objets découverts sur le site archéologique. Vous pourrez admirez, ici aussi, cette même vue spectaculaire de la montagne au-dessus et de la mer d’oliviers en contrebas.

Les trésors cachés de Delphes

L’Antre Corycien
Une grande ouverture triangulaire vous permettra d’entrer dans une grotte à l’éclairage subtil pour admirer les stupéfiantes stalactites et stalagmites. L’antre corycien, la grotte la plus grandiose du mont Parnasse, cache une histoire très riche vu qu’il était aussi le gardien de très anciennes découvertes datant de l’époque néolithique (4 000 avant J.-C.). Au Ve siècle avant J.-C., Pan et les nymphes y ont été adorés. Il en émane encore une aura mystique.

Voyage sur les traces de Pausanias
Suivez un des sentiers de randonnée les plus connus de la région qui est également un des plus chargés d’histoire. Une grande partie de ce dernier constituait la voie antique décrite par Pausanias, voyageur et géographe du IIe siècle avant J.-C. De nos jours, c’est une section du sentier E4 international, qui mène de Delphes à un lieu appelé Kroki.

Randonée de Delphes à Chrisso et Kirra
Vous profiterez de ce sentier qui descend en pente douce et reprend le tracé de la route antique reliant le port de Kirra à Delphes.

PLUS D'HISTOIRES EN PROVENANCE DE GRÈCE