KASTELORIZO

UNE ÎLE À L’EXTRÉMITÉ DE LA MÉDITERRANÉE

Le village de Mandraki à Kastellorizo

La beauté sereine, l’accueil chaleureux et l’histoire fascinante de la petite île de Kastelorizo, farouchement grecque, vous feront chavirer le cœur


Une destination idéale si vous recherchez le calme et des vacances au caractère authentique. Ce petit bijou d’île se trouve à seulement 800 mètres de la côte turque, mais il est ineffablement grec. Sur la carte, ce n’est qu’un point dans la Méditerranée, mais depuis des siècles, cette île est au carrefour de toutes les grandes civilisations vous offrant un voyage à la beauté authentique qui vous éblouira.

Elle a également prospéré, comme en témoignent les demeures restaurées et impressionnantes qui bordent le port et l’unique ville, et le château rouge à proximité qui a donné son nom à l’île. Le plus important, Zeus, le dieu de l’hospitalité, règne encore ici. Les habitants vous initieront aux secrets de l’île pour que votre visite soit mémorable. Bienvenue à Kastelorizo!

Attractions à Kastelorizo

Kastelorizo, la scène de fond du film Mediterraneo
C’est ici que le film oscarisé en 1991, Mediterraneo, a été tourné, catapultant l’île de l’obscurité à la lumière à travers le monde. Le public était en transe, non seulement en raison de sa beauté, mais également de par l’ambiance chaleureuse et décontractée et l’énergie positive qui rayonnaient à travers la pellicule. Kastelorizo a une puissance virale: contes et légendes se transmettent de génération en génération et d’un pays à l’autre. La scène de fond est toujours la même: le bleu profond de la mer Méditerranée. Lorsque vous quittez Kastelorizo, vous aurez également envie de partager vos impressions sur l’île du Rocher rouge.

L’ “amphithéâtre” coloré du port
Bordé de belles maisons anciennes, le petit port de Kastelorizo vous accueille telle une affiche publicitaire de l’architecture classique du Dodécanèse. A deux étages, de couleurs vives, et pas blanches, elles grimpent le long de la colline en arrière-plan comme les gradins d’un amphithéâtre, avec la mer pour scène. Ses différents quartiers, le Centre (Kentro), Pera Meria (ou Palameria), Kavos, conservent encore l’atmosphère d’il y a un siècle.

Une petite île avec une grande histoire
Une promenade à l’ancienne ville équivaut à une leçon intensive d’histoire. À Kastelorizo, vous trouverez des attractions importantes. Commencez à Kastello Rosso, où le château érigé par les chevaliers de Saint Jean sur la colline rousse vous ramène au XIVe siècle. Montez l’escalier en fer étroit d’où le drapeau grec flotte pour une vue magnifique sur le port.

Au pied du château se trouve une tombe lycienne magnifiquement préservée, en haut-relief sculpté dans la roche. À l’est, vous verrez le pittoresque port de Mandraki et au-dessus l’église de Saint Constantin et Sainte Hélène, la cathédrale de l’île avec ses caractéristiques gothiques construites sur le site d’une première basilique chrétienne. Ici, vous allez faire le plein d’histoire!

Voyage à Galazia Spilia (la Grotte Bleue)
Certains disent que c’est la grotte la plus étonnante de Méditerranée. En arrivant par bateau, vous ne pourrez qu’être d’accord. Par magie, la lumière du soleil se réfléchit dans la grotte colorant l’eau d’une teinte de bleu de la Méditerranée, qui ne peut être ni décrite ni capturée avec un appareil photo.

Pour profiter de tout ce que Kastelorizo a à offrir, voyagez avec Aegean


Photos de Kastellorizo


Les trésors cachés de Kastelorizo

Les hauts de hurlevent à Aï-Yorghis
275, 276, 277... Plus que quelques pas. Vous ne grimpez pas le chemin escarpé allant de Chorafia au sommet d’une haute colline sans raison. Non seulement vous serez récompensé avec une vue panoramique spectaculaire, mais vous découvrirez également le monastère fortifié de Aï-Yorghis tou Vounou (Saint Georges de la Montagne). Vous y sentirez les maîtres de la Méditerranée entière!

La Dame de Rho
L’îlot de Rho (également connu sous le nom d’Aghios Yeorghios ou Rhopi) s’étend au sud-ouest de Kastelorizo. Pour les Grecs, il avait une importance symbolique particulière grâce à une femme remarquable, Despina Achladioti, qui y a vécu isolée pendant 40 ans. Ce qui a commencé comme un acte patriotique de résistance pendant l’occupation nazie s’est poursuivi jusqu’à sa mort. Chaque matin, elle hissait le drapeau grec sur cette région éloignée et le descendait tous les soirs au coucher du soleil. Tout envahisseur aurait dû d’abord à en découdre avec elle.

Le Musée Archéologique de Kastelorizo
Vous allez y retrouver une collection importante d’objets de l’antiquité, de l’ère byzantine et des temps plus récents, ainsi que des objets d’art folklorique locale qui vous introduiront à la civilisation et aux traditions de l’île.


PLUS D'HISTOIRES EN PROVENANCE DE GRÈCE